AccueilAccueil  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fanfic : l'histoire de Soraya

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Fanfic : l'histoire de Soraya   Sam 23 Juin - 21:32

Voilà, je vais mettre ici l'histoire de mon perso. En espérant que ça vous plaira.

Chapitre 1 : une découverte sordide

" Encore un peu de ça ... un zeste de ceci ... voilà c'est prêt."
La personne à qui appartenait cette voix déposa un grand récipient au milieu d'un cercle géant. L'individu alla se poster au bord du cercle, puis y apposa les mains. Une lumière dorée illumina toute la pièce durant un moment. L'alchimiste pensa que sa transmutation marchait.
Mais soudain ... le dorée vira au rouge sang. Des éclairs noirs crépitèrent. L'alchimiste commença à s'affoler. Un des éclairs le toucha. Il hurla de douleur. Son corps ... qu'est-ce qui arrivait à son corps? Il avait l'impression qu'on le décomposait. La souffrance s'intensifia. Les vitres éclatèrent.
L'alchimiste cessa de hurler, pour retomber inanimé sur le plancher. Un râle se fit entendre, suivi d'une quinte de toux et d'un liquide tombant sur le sol. Il y avait quelque chose au milieu du cercle ...

Assez loin d'ici, une jeune femme du nom de Flore Ludlow s'apprêtait à rendre visite à l'un de ses patients. Elle connaissait l'alchimie médicale, et était même une pionière en la matière. Il faisait lourd aujourd'hui, le ciel se couvrait de nuages.
Flore monta dans sa charette, et lança les chevaux. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour arriver au logis de son malade. Une femme un peu replète lui ouvrit.
" Ah miss Ludlow ! Entrez vite, mon mari vous attends avec impatience."
" Merci madame Delavallée." répondit Flore.

Elle se rendit au chevet de son malade, un homme à l'apparence joviale.
" Alors comment allons-nous aujourd'hui ?" demanda la guérisseuse.
" Votre remède semble faire des miracles ! Mais je n'en ai plus ..." répondit-il.
Flore ausculta son malade, puis commença à préparer le médicament. Un quart d'heure plus tard, elle était dehors, faisant des signes à la femme de son patient. Flore retourna à son cabinet. Elle rentra la charette sous un porche, et mena le cheval à l'écurie.

Soudain, elle remarqua des traces de sang sur le sol. Et le cheval commençait à s'agitait. Flore le poussa dans son box, puis suivit les traces de sang avec appréhension. Qu'allait-elle découvrir ? Un râle déchirant se fit entendre, ainsi qe des toussotements. Flore arriva dans un coin de l'écurie.
Un immonde tas de chair se tenait là. Flore ouvrit grand les yeuix, et retint un cri. Elle porta la main à sa bouche.
" Quelle ... quelle horreur ! Mais ... mon dieu !"

Elle en avait vu des corps en mauvais état dans sa carrière, mais des comme ça, jamais. La créture semblait décomposée, ou démembrée.
Ou plutôt ... son corps paraissait ... à l'envers. Oui, c'était comme si tout était en désordre.
" Bon ... je vais devoir ... soigner cette chose. Mais ... par où commencer ?" dit Flore.
La créature était tellement mal en point que Flore se sentait dépassée par la situation. La guérisseuse inspira profondément pour se reprendre. Déjà, si elle pouvait s'en occuper correctement, il falllait la trasnporter dans son cabinet.

L'alchimiste commença par aller fermer son cabinet, et par chercher de quoi transporter la créature. Armée d'une grande brouette, Flore retourna à l'écurie. Mais comment faire ensuite pour l'y mettre ? Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir. Comme si elle comprenait qu'on lui voulait du bien, la créture rampa péniblement vers la brouette.

Flore posa deux planches pour lui permettre d'y monter. Une fois installée, elle s'empressa de la conduire dans son cabinet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Jeu 28 Juin - 20:53

Je veux savoir la suiteeeeeeeeuuuuuu!^^
j'aimerai bien savoir ce qui se passe et qui est cette personne en si mauvaise état!

en tout cas, chapeau! bravo pour ce chapitre! et continu comme ca!
Revenir en haut Aller en bas
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Jeu 28 Juin - 21:33

Enfin quelqu'un ! Je commençais à désespér : beaucoup ont lu mais personne ne me disait si je pouvais continuer ou pas. Alors merci beaucoup de ton commentaire.


" Bon et maintenant, je fais quoi ?" se demanda Flore à voix haute.
La créature était si mal en point qu'elle ne savait par où commencer. Comment était-il possible qu'un corps soit dans cet état-là ? Et comment cette chose pouvait-elle encore être en vie ? L'alchimiste médecin se dit qu'elle le demanderait une fois son ... patient en meilleur état. Si toutefois elle arrivait à le guérir.

Flore ferma son cabinet pour la journée, et se mit à préparer diverses potions qu'elle administra à la créature. Elle utilisa également son alchimie pour accélérer le processus. Il en fut ainsi durant une semaine et demi, et les soins commençaient à porter leurs fruits.
La créature était un peu moins sanguinolente. Flore continuait ses visites, son étrange patient bien à l'abri loin du cabinet. Personne ne se douta une seule seconde de ce que leur médecin recélait. Avec courage et patience, Flore prodiguait des soins continus à la transmutation humaine.

Petit à petit, ses plaies se refermaient, mais son corps restait étrangement ... démenbré ? Désarticulé ? Désordonné ? Bref ce n'était pas l'idéal. Flore était docteur, et non pas chirurgien. Elle hésitait à confier la créature à quelqu'un d'autre. Qui aurait le courage de soigner ça ? Et puis un après-midi, un des amis de Flore passa la voir à l'improviste.

" Luc ! Quelle bonne surprise ça faisait des lustres ! " sourit Flore en lui ouvrant.
" Désolé ne pas être venu plus tôt, mes recherches m'accaparent." répondit le nommé Luc.
Elle le fit entrer, et ils passèrent au salon. Luc était aussi alchimiste, et travaillait sur un projet on ne peut plus particulier : la création de la Pierre Philosophale.
" Pour l'heure, je ne suis arrivé qu'à ces petites pierres incomplètes." annonça-t-il.

Luc sortit alors une bourse, et en déversa le contenu dans sa main. Une dizaine de rubis y brillaient. Flore en prit une qu'elle examina.
" Et qu'ont-elles comme défaut ? " questionna-t-elle.
" Celui de se briser si on les utilise trop. Le pouvoir alchimique est beaucoup augmenté cependant. Je te les laisse si tu veux."
" Que veux-tu que j'en fasse ?"
" T'en servir pour soigner, qui sait."

Le sujet dévia sur autre chose. Ils bavardèrent jusqu'au soir. Luc prit congé, laissant les pierres rouges à son amie. Cette dernière retourna dans la pièce où était installée la transmutation, et posa distraitement la bourse sur une table. Flore s'affaira à préparer les potions pour son patient.
Soudain, alors qu'elle prit une fiole, elle fit tomber la bourse. Les pierres se répandirent sur le sol, devant la transmutation.

" Oups !"
La créature sembla humer l'air, puis elle s'approcha péniblement des pierres. En tendant un bras qu'elle avait à l'envers, elle parvint à en saisir trois ... qu'elle avala.
" Hé mais qu'est-ce que tu fais ? " s'exclama Flore.
La créature émit alors un râle déchirant. Flore vit avec stupéfaction son corps se refermer presque entièrement. Les membres semblèrent se remettre en place. La doctoresse fronça les sourcils, puis ramassa la bourse.
" Ca alors ... on dirait que c'est bien plus efficace que tous mes médicaments réunis." dit-elle.

La transmutation rampa jusqu'à elle, quémandant des pierres. Flore les répandit dans sa main, puis les versa dans la bouche de la créature. A chaque poignée, son corps se formait, ses organes se développait. Elle avait quasiment forme humaine. La chose pouvait à présent s'asseoir.

Flore décida alors de demander à son ami de lui livrer des pierres rouges. Deux semaines passèrent. Un matin, Flore alla voir comment se portait la transmutation. Et en ouvrant la porte ... elle découvrit une jeune fille assise contre le mur.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Ven 29 Juin - 12:21

^^ c'est parce qu'ils sont trop occupés à s'engu.ler sur d'autres sujets qu'ils ne postent pas ici! mdr (je n'ai rien contre leurs disputes! au contraire, ca me fait bien rire quand je les lis!)

la tu me mets l'eau à la bouche! je veus trop savoir qu'est ce qui va se passer entre l'homonculus et Flore! mais je pense que ca va mal se finir! (enfin j'èspère pas...)

aprés juste une petite critique de rien du tout^^: si tu pouvais montrer un peu plus les sentiments des personnages (enfin ya juste Flore comme perso pour l'instant mdrr) ca serait encore mieu!

bon en tout cas! je veuuuuuuusss la suite^^
Revenir en haut Aller en bas
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: ire   Ven 29 Juin - 21:38

La voilà cher lecteur ^^

Chapitre 2 : Que suis-je ?

Flore resta un moment à fixer la jeune fille, et réciproquement ou vice-versa proportionnel ou égal. Parfaitement. Le médecin s'approcha, et se mit à sa hauteur. C'est ainsi qu'elle remarqua la première anomalie : ses yeux étaient violets, mais surtout la pupille était en fente.

" Bonjour. Qui es-tu ?" commença Flore.
" Je ne sais pas." lui répondit l'adolescente.
" Ah bon ? Tu ne souviens de rien avant ton accident ?"
" Quel accident ?" interrogea la jeune fille.
" Mais ... enfin tu ... je t'ai trouvée complètement démembrée ! Qu'est-ce qui a bien pu t'arriver ?" s'exclama Flore, au comble de l'étonnement.

La jeune fille devant elle la regarda sans comprendre. Flore aussi était perdue. Tout de même, une chose pareille on s'en souvenait ! Tout en réfléchissant, l'alchimiste nota que son interlocutrice portait des vêtements. Noir, et surtout très courts.
" Tu ne te souviens vraiment de rien ?" reprit Flore.
" Non. Seulement d'avoir ouvert les yeux et ressentit une douleur atroce. C'est toi qui m'a fait ça ? " demanda l'ado.

" Ah non pas du tout."
" Tu m'as soignée alors ? "
" Oui. Si tu ne te rappelle rien, je vais devoir te garder. Donc il te faut un nom. Voyons ..."
Flore réfléchissait à un prénom pour la nouvelle venue. Il lui faudrait également expliquer sa présence aux patients qui la croiseraient.
" Que pense-tu de Soraya ? Soraya Ludlow ?" proposa le docteur.
" Oui je veux bien."
" Alors c'est d'accord. Viens, je vais te faire visiter." annonça lore en se levant.

Soraya se mit debout à son tour. Flore ouvrit grand la bouche en découvrant sa tenue : une brassière noire avec de fines bretelles, laissant le ventre à découvert, des espèces de manchons qui lui couvraient les bras depuis le coude jusqu'au poignet, une jupe-short qui révélait un peu ses hanches et laissait les jambes dénudées. Enfin des chevillères couvraient une partie du pieds nu.
Franchement choquant pour Flore. Soraya s'étonna de sa mine horrifiée.

" Où as-tu trouvé ces habits ?" questionna l'alchimiste.
" Nulle part." répondit Soraya.
La jeune fille avait aussi deux cercles rouges sur le ventre. Floe y porte une main : ça paraissait naturel. Vraiment bizarre. Elle secoua la tête, et la fit sortir de la pièce. Flore lui montra une chambre où elle pourrait dormir.
" Tu as de très longs cheveux ... il faudrait les attacher." constata l'alchimiste.

Soraya avait les cheveux qui lui descendait jusqu'aux fesses. Elle attrapa sa chevelure d'un noir profonds, et réclama de quoi la nouer. Flore alla chercher un fin ruban. Soraya était en train de se faire une natte, et l'attacha.
" Voilà." dit-elle en la rejetant dans son dos.
Flore eut un léger soupir. Cette fille-là était décidément bien étrange. La doctoresse lui demanda si elle avait faim.

Soraya ayant répondu par l'affirmative, elle la conduisit à la cuisine.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Ven 29 Juin - 23:34

j'adore le comportement de ton perso.
surtout quand elle attache ses cheveux! génial^^
Revenir en haut Aller en bas
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Sam 30 Juin - 18:39

Miiiciii !

Flore servit un petit repas à Soraya. Pendan que cette dernière mangeait, le docteur l'observait. Vraiment la façon dont la créature avait fait place à une adolescente de seize ans était stupéfiante. Qui aurait pu s'attendre à un résultat pareil.

" C'est vraiment bizarre ... j'ai comme l'impression que ... que ce n'est pas un humain. Mais dans ce cas, qu'est-ce qu'elle est ? " se demandait l'alchimiste.
" Je t'intrigue on dirait." fit Soraya en levant les yeux.
" Euh oui ... j'avoue que ... tu es assez étonnante. "
" Et en quoi ?" questionna l'ado.
" Ben ... tout un tas de choses. Avant tu ... tu étais le corps le plus gravement blessé que j'ai jamais vu. Personne ne pouvait survivre dans des conditions pareilles. Mais toi si. Et en plus tu as évolué pour devenir humaine. Mais il subsiste des différences." commença Flore.

" Genre quoi ? Un oeil en trop ?" reprit Soraya avec un coin dans le sourire.
" Non, mais tes pupilles sont verticales. Jamais aucun humain n'en avait eu. Et ces habits ... ils sont apparus de nulle part, et ils sont indécents."
" Indécents ? " répéta Soraya en se regardant.
Flore lui expliua qu'à son époque on ne s'habillait pas comme ça.

Soraya haussa un sourcil d'incompréhension. Flore essaya alors de la vêtir normalement. Mais l'ado refusait systématiquement ce qu'elle lui proposait.
" Ecoute, mon travail c'est de soigner les gens, et s'ils te voient comme ça ça va pas m'aider !" s'exclama Flore impatiente.
" Rien à faire, ils regarderont ailleurs et puis c'est tout !" répliqua Soraya.
" Gnnnnn !"
Flore finit par laisser tomber.

Pour que son explication au sujet de l'adolescente soit crédible, Flore entreprit de lui enseigner la médecine. Pendant qu'elle étudiait, la jeune femme porusuivait ses soins. Flore s'occupait aussi d'enseigner les valeurs de la vie à sa protégée, tel le respect, la générosité, le sacrifice, la gentillesse ect.

Cependant, Soraya n'aimait pas vraiment aller à la rencontre des gens.
" Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai pas envie. Je les trouve inintéressants." dit-elle à sa protectrice qui lui en demanda la raison.
En réalité, ce côté asocial aurait dû être le trait dominant du caractère de Soraya. L'influence de Flore et son éducation contribuait à occulter ce défaut.
Un jour alors que toutes deux révisaient les vertus d'une plante, on frappa à la porte.

" Reste là, j'y vais." fit Flore.
" Oh ben mince alors ! J'allais me jeter dans les bras de nos visiteurs." ironisa Soraya.
" Ahahaha." répondit Flore sur le même ton.
Le médecin alla donc ouvrir, et découvrit des gens de la milice.
" Mademoiselle Ludlow ?" demanda l'un d'eux.
" Oui c'est moi. Qu'ya-t-il ?" fit Flore un peu inquiète.

" Nous avons besoin de votre aide en tant que médecin. Veuillez nous suivre s'il vous plaît."
" Très bien j'arrive. Juste le temps de prendre une mante."
Flore rejoignit Soraya et lui expliqua qu'elle devait s'absenter. Elle attrapa ensuite un manteau, et rejoignit les miliciens. Soraya la regarda partir à travers un rideau.
" Je me demande ce qu'ils lui veulent." pensa-t-elle.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Dim 1 Juil - 11:21

j'adore les échanges entre Flore et Soraya! Ils me font bien rire et le suspense de la fin du passage avec les miliciens est super!

En tout cas, tu écris bien, c'est trés facile a comprendre les situations et trés agréable à lire! continue comme ca!^^
Revenir en haut Aller en bas
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Dim 1 Juil - 12:00

Flore suivi les miliciens jusqu'à une maison à l'autre bout du village. Elle se demandait bien pourquoi on réclamait son aide, surtout la milice. Les gardes la conduisirent dans la maison, dans une grande pièce. Ce qu'elle vit la stupéfia. Un grand cercle de transmutation, un coprs sous un drap mais surtout ... un tas de chair informe au milieu du cercle.

Elle resta là plantée à ce regarder ce spectacle sanglant.
" C'est la femme de ménage qui nous l'a signalé. Nous aurions voulu que vous nous disiez vous aviez déjà vu une telle chose." fit un milicien.
Flore mit bien un moment à répondre. Soraya avait été trouvée dans le même état, mais contrairement à elle cette chose était morte.
" Non ... où pourrais-je bien avoir vu cette horreur ?" mentit-elle.

Flore sentait qu'il ne valait pas mieux leur dire ce qu'elle savait. Mais ça devenait intéressant.
" Est-ce la première fois que ce genre de ... enfin que ça se produit ?" demanda innocemment le médecin.
" D'après nos rapports non, mais c'est rare."
L'alchimiste aurait bien aimé jeté un coup d'oeil à ces fameux rapports. Ca pourrait l'éclairer sur ce qu'était Soraya. Elle entendit soudain une conversation entre deux miliciens :
" ... ne s'est jamais remise de la mort de son mari ... encore une transmutation humaine, faudrait interdire ça."

Il y eut alors un déclic dans la tête du médecin. Cachant son excitation, elle demanda si on avait plus besoin d'elle. On la raccompagna chez elle. Soraya vint à sa rencontre, pour trouver une Flore excitée comme une puce.
" Que se passe-t-il ?" interrogea l'adolescente.
" J'en sais plus sur toi. Je sais d'où tu viens et pourquoi tu n'as pratiquement aucun souvenir !"
Regard interrogateur de la part de Soraya.

" Tu es le résultat d'une transmutation humaine !" s'exclama Flore.
Elle aurait parlé en Xingien que sa protégée n'aurait pas tiré une autre tête.
" Et alors ?"
" Alors, ça veut dire qu'on a essayé de ressusciter quelqu'un mais c'est toi qui est venue à la place. Ces images que tu vois, ce sont sûrement les souvenirs de cette personne décédée. Logiquement tu dois aussi beaucoup lui ressembler physiquement. Mais ce qui est extraordinaire, c'est que tu es la première à survivre. Il vient d'y avoir une transmutation à l'instant, et on m'a demandé si je savais ce qui s'était passé. C'est là que j'ai compris." expliqua Flore.

" Ce qui veut dire que j'ai été créée par l'alchimie. Donc ... que je ne suis pas un véritable être humain." en déduisit Soraya.
" Euh ... non. En effet. On s'en doutait un peu vu tes différences : tes yeux, ces cercles, ta marque dans le bas du dos ..."
Flore était assez excitée par cette découverte. Un être humain artificiel ... pour un esprit scientifique c'était une mine. Il faudrait lui trouver un nom scientifique.

Soraya elle, ne savait qoi en penser. Devait-elle se sentir triste ou bien indifférente ? Flore s'était approchée d'elle, très près, ce qui fit sursauter l'adolescente.
" Pourquoi tu me regarde d'aussi près ?" demanda-t-elle.
" Pardon ! C'est que ... je suis un peu curieuse." répondit Flore gênée.
" Et moi je ne suis pas un sujet d'examen."
Sur ce, Soraya retourna à ses études d'alchimie médicale. Plus tard, Flore farfouillait dans les livres. Elle tomba sur un passage qui expliquait comment créer un être humain. En repensant au résultat que ça donnait, elle voulut fermer le livre.

Sauf qu'un mot attira son attention : homonculus. Le nom d'un homme crée par alchimie. Exactement comme Soraya.
" J'ai trouvé ce que tu es." annonça la doctoresse.
" Un faux humain, je sais." répondit Soraya d'un ton neutre.
" Je dirais plutôt ... une homonculus. C'est le nom qu'on donne aux humains créés par alchimie. Et tu es la première du genre."
Soraya tourna ses yeux de chat vers elle.
" Youpiya." dit-ele simplement.

L'homonculus n'appeéciait pas vraiment d'être qualifée d'être artificiel. Cependant c'était vérité qu'elle le veuille ou non. Et puis, était-ce vraiment si gênant que ça ?

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Dim 1 Juil - 16:23

j'adore le caractère de Soraya^^

mais je me pose une question: puisque Soraya est une homonculus, comment peut elle pratiquer de l'alchimie médecine?
Revenir en haut Aller en bas
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Dim 1 Juil - 16:32

Elle se contente de l'étudier pour le moment. Elle peut préparer des potions, des sirops, ce genre de choses mais pour les transmutations non. Et ça, Flore et Soraya vont s'en rendre compte dans le prochain chapitre. Merci de ta fidélité.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Dim 1 Juil - 19:21

Pardon du double-post, mais faut bien que je mette la suite. Et n'ayez pas peur de me donner votre avis. J'ai aussi décidé de mettre en couleur les répliques des persos, ainsi nous avons rouge pour Soraya, et bleu pour Flore. Comme ça, vous vous y retrouverez mieux.

Chapitre 3 : Homonculus du métal.

Bien que Flore sache que Soraya n'était pas humaine, elle continuait à la traiter comme telle. Leur relation s'éait affinée, et l'alchimiste en était venue à la considérer comme sa fille. Elle lui apprenait donc son métier, mais s'étonnait qu'elle ne parvienne pas à faire la plus élémentaire des transmutations.

" Mais enfin ce n'est pourtant pas compliqué ! C'est la base de tout alchimiste, un des trucs les plus simples à faire !" s'exclama Flore au cours du déjeuner.
" Peut-être mais moi je n'y arrive pas ! Je ne suis pas alchimiste !" répliqua Soraya.
" Pourtant tu connais les bases ! Tu es idiote ou quoi ? " s'entêta le médecin.
" Non mais dis ! Ce n'est pas parce qu'on arrive pas à faire quelque chose que l'on est stupide !!"
L'homonculus avait crié ces derniers mots. Et sous de la colère, quelque chose d'étonnant se produisit.

Toutes deux s'aperçurent en effet que leur fourchette était complètement ratatinée. Roulée en boule, comme une feuille de papier. La louche du plat s'était également tordue, et ce devant leur yeux. Elles se regardèrent, sourcils froncés.
" Soraya c'est toi qui ..." commença Flore.
" Tu plaisante ? Je n'arrive même pas à plier un papier avec un cercle, alors ça tu pense." répondit l'homonculus.
" Mais moi il me faut un cercle, et il n'y en a aucun ici."

Cela jeta un doute dans leur esprit. Soraya décida de voir si elle arrivait à détordre les couvert. Elle se concentra sur sa propre fourchette. La boule métallique frémit, puis se déplia d'un coup. L'homonculus recommença sur celle de Flore.
" Wouaho. Mais tu agis sur le métal !" fit Flore impressionnée.
" On dirait bien. Dis-moi ... tu crois que c'est en rapport avec ce que je suis ?" questionna l'homonculus.
" Ca se pourrait. Hé mais j'y pense : le fait que tu ne puisse pas faire d'alchimie est peut-être dû au fait que tu n'es pas humaine." réalisa le médecin.

" Ca expliquerait tout. Et ce don serait une compensation." ajouta Soraya.
" Oui oui oui. On va donc s'intéresser à ça plutôt qu'à l'alchimie. C'est vrai que tu es la seule homonculus pour l'instant. En dépit que tu sois née par alchimie, il doit t'être impossible de la pratiquer. Cette science est réservée aux humains." comprit Flore.
" Ce n'est pas ce qu'on appelle une injustice ça ?"
" Je ne pense pas, plutôt un équilibre. J'ai remarqué que tu avais bien plus de force qu'un humain normal. Si en plus tu as cette capacité sur les métaux, l'alchimie te rendrait trop puissante."

" Ou peut-être que c'est ma façon à moi de faire de l'alchimie." harsarda Soraya.
" Aussi. Bon, si tu voulais bien détrodre la louche qu'on puisse continuer à manger ..."
Soraya s'exécuta, et le repas se poursuivit. Dans l'après-midi, toues deux firent diverses expériences sur plusieurs types de métaux. Soraya découvrit ainsi que non seulement elle pouvait les tordre, mais également les remodeler ou les faire léviter.

" C'est fascinant. Visiblement tu agis sur tous les métaux, quelque soit leur nature et leur taille." déclara Flore pendant que Soraya transformait les dents d'une fourche en petites souris en fer.
" Je trouve ça génial !" sourit l'homonculus.
" Ca peut être pratique en effet. Enfin à condition que tu ne transforme pas tout à tort et à travers."
L'homonculus rendit à chaque métal sa forme originelle. En milieu d'après -midi, Flore reçut une lettre d'un ami vivant à Xing.

" Il s'appelle Wû Shang, et il me dit qu'il va venir apsser quelque jours ici avec son épouse ?!!!" s'exclama Flore.
" Je t'en prie, cache ta joie c'est inconvenant tant de gaieté." fit Soraya pince-sans-rire.
" Ce n'est pas ça. Enfin si ... non ..." bafouilla le docteur.
" J'aime vraiment ta clarté par moment."
" Moi c'est ton silence que j'apprécie, rétorqua Flore. Qu'est-ce que je vais faire de toi ? "
Soraya afficha une mine avec des yeux en billes.

" Oh ben je sais pas moi ! Y'a pas un pont qui peut m'accueillir ?"
" Sois sérieuse un peu ! Ce que je voulais dire, c'est que je ne pourrais pas lui cacher que j'ai une transmutation humaine avec moi. " fit Flore en repliant la lettre.
" Ce n'est peut-être pas si grave. On peut lui faire confiance à ce bonhomme ?" dit Soraya.
" C'est mon meilleur ami. Mais je ne sais rien de sa femme."

" Je crois que tant qu'ils sauront pas ce que je suis, tout ira bien."
" Bon alors tâche de faire des efforts."
A cette réplique, Soraya leva les bras d'un geste exaspéré.
" Franchement à t'entendre, on dirait que je me promène avec un parchemin autour du cou disant : je suis une transmutation humaine !"
" Mais non ! Je parlais de tes vêtements." soupira Flore.
" Ah ça ! Bon ben je verrais ce que je peux faire. Quand est-ce qu'il arrive ton ami ?"
" Demain matin."

" Bon. Ca va faire court, mais on y arrivera."

_________________

Soraya Ludlow.



Dernière édition par le Dim 1 Juil - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Dim 1 Juil - 21:33

Ah la la, comme d'habitude, j'adore ta fic ^o^ ! [ bon d'accord, c'ets pas TOUT le temps le cas puisque je n'aime pas celle sur Havoc... donc on va dire 99% du temps ! ]

Soraya est marrante, j'aime bien sa façon de parler !

J'ai hâte de voir ce que nos deux amies vont apprendre d'autre ^^

[ Lucifer : Pourquoi moi y'a personne qui m'a recueilli comme Soraya-chan ?
Mwa : Euh ben... qu'est-ce que j'en sais moi d'abord ?
Lucifer : Puisque c'est comme ça je boude ! >.<
Mwa : u____u ]
Revenir en haut Aller en bas
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Lun 2 Juil - 12:08

Oh allons Lucfier-kun faut pas bouder ! Si tu veux de l'affection va voir Soraya, elle a l'habitude.
L'homonculus : Service social des homonculus j'écoute ?
Moi : tu vois !


Le reste de l'après-midi se passa à trouver comment l'homonculus se vêtirait. Flore prêta une de ses robes à Soraya, qui l'observa d'un air perplexe.
" C'est fait en quoi ça ? En peau de tente ?" demanda-t-elle.
" Tant que c'est pas en peau de fesse ... allez essaie-la."
Soraya enfila la robe par-dessus ses propres habits.
" C'est où la sortie ?" fit-elle la robe sur la tête
" Au fonds à droite."

Flore l'aida à sortir la tête, et les bras, alouette gentille alouette, puis lui montra un miroir. Soraya voulut s'y rendre, mais au premier pas elle marcha sur le tissu et s'étala.
" Wouaïe ! Mais c'est dangereux ce truc !" s'exclama-t-elle en se relevant.
Hop, de nouveau le pieds sur le tissu, et ce coup-ci Soraya valsa par-dessus le lit. Flore eut du mal à ne pas éclater de rire ( Ndla : et moi aussi ).
" &##@** è_é !!" pesta l'homonculus, sur le plancher.
" Bon, je crois que pour le bien de ma robe et le tien, on va devoir trouver autre chose." décréta le médecin.

Soraya lança la robe par-dessus le lit, et Flore la reçut en pleine tête. L'alchimiste farfouilla dans le placard, et dénicha un pantalon que sa protégé enfila.
" On dirait que je suis habillée avec un sac. " dit Soraya.
Elle l'enleva prestement, et alla voir elle-même ce qu'elle pourrait dénicher. Elle sortit une cape noire, qui la recouvrait entièrement et dont le col cachait la bouche.
" Eh ben voilà ! " dit-elle en se tournant vers Flore.
" Mais euh ... ça ne fait pas très habillé tout de même."
" Sauf qu'il n'y a rien dans ton armoire qui me convienne, et ça fait trois heures qu'on essaie tout et n'importe quoi."

" Bon ... l'essentiel est qu'on ne sache pas ce que tu es."
Ce détail mis au point, elles redescendirent. Soraya étudia un peu la médecine, puis s'entraîna avec son pouvoir pendant que Flore faisait ses consultations.
Et le lendemain matin, elles se tinrent prêtes pour accueillir leurs invités. Wû Shang arriva à neuf heures. Flore et lui s'étreignirent, et ensuite chacun fit les présentations.
" Voilà Soraya Ludlow, une cousine." commença Flore.
" Enchantée." fit l'homonculus en lui serrant la main.
" Moi c'est Wû Shang, et voici Shanarin, elle est vient de l'île Filonia." dit l'asiatique en désignant la jeune femme à ses côtés.

Le teint mat, des yeux et des cheveux noirs elle faisait vraiment exotique. Elle serra la main à l'alchimiste et à l'homonculus. Flore leur montra ensuite où il dormiraient. Pendant le déjeuner, Wû raconta son voyage dans l'île d'où était originaire son épouse, et leur recontre.
" En tout cas Flore, j'ignorais que tu avais une cousine." dit-il à la fin de son récit.
" Faut dire, on n'a jamais vraiment parlé de nos familles." répondit Flore.

" C'est vrai. Oh mais je pense qu'on va bien s'entendre, n'est-ce pas ?" reprit Wû en s'adressant à ladite cousine.
" Il n'y a pas de raison." répondit Soraya.
Le déjeuner se termina dans la bonne humeur, de même que le premier jour. Wû s'étonnait de voir que Soraya n'enlevait jamais sa cape, mais par discrétion n'en demanda pas la raison. Cela faisait à présent près d'une semaine qu'il étaitchez les filles.
Un matin, alors qu'il passait devant la chambre de Soraya dont la porte était entrouverte, un mouvement attira son attention. L'homonculus était dedans, sans sa cape. Wû fronça les sourcils. Quelle drôle de tenue. Elle montrait beaucoup trop le corps.

Soraya avait fait tomber une barrette sous l'armoire. Elle s'y dirigea, et d'une main tira le lourd meuble. Wû écarquilla les yeux. Et quand l'adolescente se baissa, il aperçut le tatouage habituellement caché sous sa natte. Quand elle se tourna, ce furent ses cercles de vie qu'il découvrit.
Jugeant qu'il en avait assez vu, Shang s'en alla.
Il trouva sa meilleure amie dans son laboratoire. Après avoir frappé et obtenu l'autorisation d'entrer, il s'approcha l'air embarrassé. Instinctivement Flore pensa que Wû savait pour Soraya. Cependant elle adopta une mine neutre.

" Dis-moi ... Soraya c'est vraiment ta cousine ? " demanda-t-il tout de go.
L'alchimiste médecin savait qu'il ne servirait à rien de lui mentir. Wû était tenace quand il voulait savoir une chose.
" Non. En fait ... nous n'avons aucun lien mis à part mon nom que je lui ai donné." répondit Flore.
" Je me disais que c'était étrange, cette cousine tombée du ciel." fit Wû en s'asseyant.
" Comment as-tu découvert ?" questionna Flore en le rejoignant.
" En passant devant sa chambre. La porte était entrouverte, et j'ai vu ... des trucs plutôt curieux sur elle."

" Je vois. Bon, on va l'appeler et elle te racontera tout elle-même." décida Flore.
" Je préviens Shan." ajouta le Xingien.
" Euh ..."
" Ne t'inquiète pas, on peut lui faire totalement confiance."
Flore remonta à l'étage et alla chercher Soraya, pendant que Wû Shang appelait sa femme.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Mar 3 Juil - 18:50

Lucifer : Elle s'est fait cramer sa couverture ! Et c'est même pas moi qu'est à l'origine du feu pour une fois ^^

Mwa : u____u


Pas grand chose à dire ce coup-ci, à part que je me demande qu'elle va être la réaction des deux visiteurs quant aux origines de Soraya.
Revenir en haut Aller en bas
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Mar 3 Juil - 21:16

Eh ouais, Soraya est découverte. Mais ça va beaucoup lui servir. Hé Lucifer, tu aime voler j'espère ? Si tu veux essayer, rejoins donc Louvara et Soraya dans la cuisine du château.


Flore poussa la porte de la chémbre de l'homonculus. Cette dernière s'était fait deux nattes et avait mis sa cape. Apercevant le reflet de sa mère adoptive, elle tourna la tête.
" Viens. Wû a .... découvert qui tu étais." annonça-t-elle.
Soraya ouvrit de grands yeux :
" Comment ..."
Elle suivit Flore. Tout le monde se retrouva dans le laboratoire de Flore, autour d'une grande table.

" Il parait que tu sais ce que je suis." commença Soraya.
" Pas exactement. En passant devant ta chambre tout à l'heure, j'ai remarqué certaines choses étranges, notamment sur ton corps. Je suis désolé de vous mettre dans l'embarras toutes les deux." répondit le Xingien avec une mine contrite.
" Ce n'est pas de ta faute, j'aurais dû être moins négligente. Alors voilà ce que je suis réellement - elle ôta sa cape- le résultat d'une transmutation humaine."

Wû ouvirt de grands yeux. Le résultat ... d'une transmutation humaine ??? Soraya entreprit alors de lui narrer toute son histoire. Les invités écoutèrent avec fascination.
" Ca alors mais c'est extraordinaire !!!" s'exclama Shang à la fin.
Soraya haussa les sourcils de surprise. Wû se leva, et vint examiner l'homonculus tout en s'extasiant. D'abord déconcertée, l'adolescente finit par se sentir mal à l'aise
" Oh pardon ! Tu n'es pas un sujet de laboratoire, je suis vraiment désolé. Et donc tu peux agir sur le métal ?" dit-il.

" Oui, quel qu'il soit."
" Vraiment fascinant ... en tout cas, comptez-sur nous pour garder le secret !"
" Moi je n'y connais rien en alchimie, alors je risque pas de répéter quoi que ce soit !" ajouta Shanarin en levant une main.
Flore et Soraya furent soulagées. Chacun retourna ainsi à ses activités. Pendant que l'homonculus s'exerçait dans la cour, Wû Shang maniait le sabre. Soraya l'observa un moment.

" C'est vraiment intéressant ce que tu fait." commenta-t-elle.
" Merci. Ce n'est que de l'escrime." répondit le Xingien.
" Tu pourrais m'apprendre ?"
" Avec plaisir !"
Il lui donna une épée en bois pour débuter. Tout d'abord, il lui appris les bases. Une fois celles-ci retenues, il accélérait la cadence. L'homonculus se révéla douée pour le combat, et pas seulement à l'épée. Cela lui semblait naturel.

" J'ai rarement vu quelqu'un d'aussi doué pour le combat." fit Wû Shang un matin.
" C'est gentil !" sourit SQoraya en bloquantun coup.
A présent ils combattaient avec de vraies armes. Ce qui révéla autre chose chez Soraya : sa capacité de guérison instantanée. L'homonculus se dit que c'était bien pratique. La jeune fille maniait également couteaux et étoiles métalliques.
Les armes blanches la passionnait, à tel point qu'elle en avait toujours sur elle, dissimulées dans sa cape. Pouvant les modeler et les fabriquer à saguise ou presque, elle en devenait redoutable.

Puis un autre jour, pendant qu'elle faisait léviter des masses de métal, elle perçut une étrange musique venant de la maison. Soraya délaissa sona activité pour aller voir d'où ça venait. Elle entra dans la maison et suivit la mélodie. Shan était dans le salon, en train de danser. Elle suivait la musique en ondulant des hanches, tantôt vivement, tantôt lentement, et agitant les bras avec grâce.
Intéressée, Soraya la regarda faire, appuyée contre la porte. Quand Shanarin la vit, elle lui adressa un sourire.

La musique s'arrêta, et la danseuse aussi. Soraya l'applaudit chaleureusement.
" Excellent Shan ! Ca vient de ton île ?" demanda-t-elle en approchant.
" Oui, on appelle ça la danse du ventre." répondit l'insulaire.
" Je trouve ça fantastique." s'enthousiasma l'homonculus.
" Tu veux que je t'apprenne ? " proposa Shan.
" Tu permet que je te fasse une bise ?"

Shan sourit, et accepta la bise. Après s'eêtre désaltérée, elle décida de lui donner des cours. Intrigués par la musique, Flore et Wû vinrent voir à leur tour. Le Xingien sourit avec gourmandise.
" C'est joli comme danse." fit Flore.
" A qui le dis-tu ! Je trouvais déjà Shan à tomber, mais quand je l'ai vue danser ça m'a achevé." révéla Wû.
" Et tu t'es pas fait mal en tombant ?"

Soraya suivait les crous que lui dispensaient Wû et Shan avec passion. Elle ne tarda pas à les égaler chacun dans leur domaine. Elle dansait souvent avec Shan ravie de ne pas perdre une facette de sa culture.
Wû craignait de se mesurer à l'homonculus, tant elle savait bien se battre désormais. Et Flore ? Elle continue à soigner, aidée par Soraya.

_________________

Soraya Ludlow.



Dernière édition par le Mar 3 Juil - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Mar 3 Juil - 21:31

Et ben, doué la Soraya !

Et je crois que j'ai compris comment elle fait pour voler. En fait puisqu'elle contrôle le magnétisme elle peut sûrement générer une espèce de champ magnétique qui la détache de l'attraction du noyau terrestre ou bien un truc dans le style... En fait c'est comme Magnéto dans X-Men ! :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Angel Skilda
Examinateur du concours
Examinateur du concours
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3072
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Angel Alchemist
Date d'inscription : 05/02/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier: Alchimiste d'état, Examinateur du concours

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Jeu 5 Juil - 11:06

Enfin !! Enfin j'ai trouvé le temps de lire ce que tu as écrit ^^ Bon je n'en suis qu'au premier châpitre, mais je peux déjà te dire que c'est vraiment bien ^_^ Il faut que je lise la suite ! Et il faut que tu continue ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.perdu.com/
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Jeu 5 Juil - 20:19

Woooh merci ! Evidemment que je continue, y'a encore quelques chapitres. En attendant voici le 4ème. Et Lucifer, bien pour pour Soraya !


Chapitre 4 : SilverShade.

Flore contemplait celle qu'elle considérait comme sa fille depuis une fenêtre. Cela faisait dix ans que Soraya vivait chez elle, et elle n'avait pas pris une ride. Cela étonna à peine le médecin. Après tout, Soraya n'était pas humaine. Si ça se trouve elle ne vieillissait pas. Et donc ... il se pouvait qu'elle soit immortelle.

Pour le moment, Soraya s'entraînait avec Wû Shang, revenu de voyage de son pays d'origine. Il avait eu un enfant avec Shanarin. Le Xingien avait finalement choisi de s'installer à Amestris. Certains membres de sa famille résidait dans le village où habitait Flore.
" Hé dis donc : tu n'as jamais essayé de voler ? " demanda Wû, le combat terminé.
" ?? Tu vois des ailes dans mon dos ? Parce qu'autrement je ne vois pas comment je peux voler." fit l'homonculus, surprise par la question.

" Eh bien ... vu que tu peux faire léviter le métal, j'avais pensé que tu pouvais t'en servir." répondit le Xingien.
" Hé mais oui ! Je peux me poser sur une plaque de métal et la faire voler." sourit Soraya.
Elle décida d'essayer aussitôt. Rassemblant son sabre et ses couteaux, elle les fusionna en un disque de métal. Après elle se positionna dessus et se concentra pour la faire léviter.

Sauf qu'elle " poussa " un peu trop fort.
" OUAÏE ! "
Soraya venait d'atterrir la tête la première dans le foin. Réprimant son rire, Wû alla la sortir de là. Puis l'homonculus éclata de rire, assise par terre, et la tête pleine de brindilles. Wû la rejoignit aussitôt. Le premier essai n'était pas concluant.
Toutefois l'homonculus recommença immédiatement après. Elle revint sur son disque, et le fit s'envoler doucement. Soraya prit de l'altitude, et se déplaça.

" C'est génial !!" s'exclama-t-elle.
L'adolescente commença à faire des cabrioles et à prendre de la vitesse. Elle s'offrit ainsi son baptême de l'air. Elle arriva au-dessus de la forêt, puis se promena au-dessus du lac. Elle descendit à ras de l'eau, et l'effleura des doigts. La balade dura deux bonnes heures.
" Bon assez volé. Il est temps de rentrer." dit-elle.

L'homonculus du métal fit demi-tour et retourna à la maison de Flore. Cette dernière vint l'accueillir, et la regardar rendre eur aspect normal à ses ustensiles.
" Tu peux voler on dirait." sourit-elle.
" Oui ! C'est tout simple : je me contente de faire léviter mon élément." expliqua Soraya.
" Ca peut être pratique. Justement, je commence à être en rupture pour certaines plantes. Je te ferai un liste et tu ira les chercher en forêt."
" Avec plaisir !"

En attendant, l'adolescente alla préparer le déjeuner.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wind Mani
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2703
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : Bibi, Wiwind, l'alchimiste de feu, Windounette,patate,purée, Windy, Wiwi
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier: Baby sitter de Tsu xDD

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Ven 6 Juil - 18:57

bon voilà tout comme Angel j'ai eu enfin le temps de lire ta fic et j ela trouv evraiment génial!!!
continue ainsi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Ven 6 Juil - 22:39

Vivement la suite moi je dis !

Soraya a pas encore eu assez d'ennuis, il faut que ça vienne ! joyeux Moi, sadique ? Nooon ! Maso, pas sadique... ou alors juste un peu ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Ven 6 Juil - 23:32

Faut surtout que t'arrête de lire dans mes pensées toi. Merci àc eux qui ont lut ma fic ^^
Soraya : Lucifer, ton créateur est un sado ? Fais gaffe à toi mon pote.


L'homonculus tenait le cabinet de médecine cet après-midi là. Un client arriva justement, un paysan, qui demanda avec l'accent typique :
" Bonjour Miss Lelow ! "
" Ludlow. Comment allez-vous M. Granchant ?" fit Soraya.
" Bin ma foué, votre cousine est passée par chez mwé et m'a prescrit un médicament. Alors ça va pas si bin hé." répondit l'homme en se découvrit.
" Et ce médicament lequel est-ce ?"

" D'la cire de bourrrrique."
Soraya dévisagea le client. De la cire de bourrique ... elle était certaine de ne pas voir ce produit en magasin. L'homonculus comprima son rire :
" De la cire de bourrique, ce ne serait pas plutôt de l'acide borique par hasard ?" demanda-t-elle.
" Oh ben sûrement ! J'y connais point grand-chose moué."
L'homonculus alla chercher le médicament, et croisa Wû au passage. Ce dernier alla saluer le paysan. L'adolescente donna le médicament, et prit l'argent qu'il lui tendait.

" Ca se prends t'y avec de l'eau ça ?" demanda Granchan.
" Oui."
" Aaaah va falloir aller en chercher, et l'puit est pas ben près tout de même."
" Ca l'eau c'est un peu un problème. Mais moi je dis qu'il faudrait inventer de l'eau en poudre ! Plus besoin de la puiser." s'exclama le Xingien.
" Mais dis-moi, ton eau en poudre tu voudrais la diluer dans quoi exactement ?" intervint Soraya.
" Eh bien dans de l'... euh ..."

Soraya eut une moue expressive. Le paysan rit un moment, puis s'en alla. Flore revint deux heures plus tard, et héla l'homonculus. Elle lui tendit une liste de plante qu'elle devrait aller chercher en forêt. Soraya déclara qu'elle y allait dans la minute.
Elle se fit donc un disque de métal, et s'envola direction les bois. Elle avait prit un panier où elle déposa les plantes qu'elle cueillait. Elle y passa une bonen heure, à les chercher puis les ramasser. Flore lui avait montré toutes les plantes médicinales, et comment les transformer en médicament sans alchimie, vu que Soraya ne pouvait en faire.

Une fois que l'homonculus magnétique eut tout ce qu'il lui fallait, elle retourna à la maison.
" C'est bon j'ai tout ..."
Soraya s'interrompit net. Un désordre indescriptible régnait dans la maison. Connaissant Flore ce n'était pas normal. La porte était défoncée. Soraya sortit en vitesse, et se rendit en courant vers le villlage. Les habitants étaient sous le choc, des femmes pleuraient, les hommes juraient et les enfants pleuraient. Les rues étaient en pagaille elles aussi.

Soraya se dirigea vers une femme.
" Que s'est-il passé ?" demanda-t-elle.
" Vous ne savez pas ? Des chevaliers ont déboulé ici, ils ont emporté des affaires mais aussi des gens. C'est l'homme contre lequel notre seigneur est en guerre."
Soraya eut l'impression qu'elle venait de prendre un coup de massue.
" Enlevé ? Ils ont enlevé Flore ?" s'exclama-t-elle.
" Il me semble ben l'avoir vue, oui."

Un tas de sentiments se bousculèrent dans l'esprit de l'homonculus : étonnement, incompréhension, peur et puis ... colère. Intense, bouillonnante, dévastatrice.
" Où est cet homme ?" demanda-t-elle froidement.
" SilverShade ? Mais pourquoi ..."
L'homonculus l'empoigna brutalement par le col.
" J'AI DIT OU ?!" s'écria-t-elle.

" A quatre heures d'ici, vers l'ouest." répondit la femme, terrifiée par cette colère qui brûlait dans les yeux de l'homonculus.
Les pupilles verticales étaient dilatées, tellement elle était en colère. L'homonculus rebvint chez elle d'un pas rageur. Le disque de métal fut reformé, et Soraya prit son envol.

Dirextion : le domaine de SilverShade.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Ven 6 Juil - 23:48

je suis à la bourre dans la lecture (deux chapitres de retard!^^)j'ai hate de lire la suite, c'est génial!!!
Revenir en haut Aller en bas
Wind Mani
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2703
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : Bibi, Wiwind, l'alchimiste de feu, Windounette,patate,purée, Windy, Wiwi
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier: Baby sitter de Tsu xDD

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Sam 7 Juil - 13:04

tout bonnement GENIAL ouais ouais ouais ^_^ ^_^ ^_^

je suis fanne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvara
Colonel
Colonel


Féminin
Nombre de messages : 1654
Age : 25
Date d'inscription : 07/11/2006

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   Sam 7 Juil - 13:35

J'adore ^_^ ^_^ ^_^ ^_^
Vite vite! La suite! J'adore trop So-chan!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfic : l'histoire de Soraya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfic : l'histoire de Soraya
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fanfic de Levy-Chan =D
» Fanfic, ou plutôt histoire: Diana, Déesse ying yang...
» | LGDC Fanfic ? Une dernière histoire • PROLOGUE FINI ! • |
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Shambala :: Hors jeu :: Créations, fanfictions et costplay :: Ecrits-
Sauter vers: