AccueilAccueil  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ombre des glaces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Leka'Landaree
Lieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 804
Age : 26
Nom d'état ou Surnom : Leka, Alchimiste de Glace
Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Mar 21 Aoû - 22:36

Disons que si tu ne connais pas bien l'univers de Halo, il me faudrait beaucoup dire pour que vous compreniez. Et puis c'est pas la même chose de lire si on comprend pas.
Bref, je vous pondrais une nouvelle d'ici peu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marverik Leek Mortis
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1849
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Doc / Twilight Skull
Date d'inscription : 07/07/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Mar 21 Aoû - 22:39

Allez faire cela sur un autre poste, s'il vous plait ouin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : Tsu'- Sushi ~ Shinda
Date d'inscription : 10/03/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Terroriste en fuite ~ Tueur à gage professionnelle

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Mer 22 Aoû - 15:37

Marverik Leek Mortis a écrit:

Bon, on dirait que le sang est un bon moyen de vendre avec certaine °°

Qu'est ce que sa veux dire sa marv' ???? °°
Je ne me sens pas du tout visée °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/forum.htm
Marverik Leek Mortis
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1849
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Doc / Twilight Skull
Date d'inscription : 07/07/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Lun 3 Sep - 0:52

et voila, le chapitre 3 ^^
c'est pas trop tot... nee

Chapitre 3 : De la neige au sable… De l’amour à la haine…

Les pneus du véhicule s’arrêtèrent devant un bâtiment en bois foncé, le toit entièrement recouvert par une épaisse couche de neige vestige de la tempête de la veille. Colmer posa la main sur l’épaule du Lieutenant Colonel et le secoua un peu pour le réveiller, celui ci c’était endormis sur à la fenêtre, la joue posé sur son poing fermé tandis que son esprit lui reposait dans les bras de morphée. Ouvrant lentement les paupières, Alexander bailla tout en s’étirant, puis, la trace de son poing contre la figure, il regarda Colmer d’un œil endormie.

-On est arrivé ?

Colmer hocha le tête et s’extirpa du véhicule. Alexander regarda la petite gare, celle ci n’avait rien de très impressionnante, à part les entrepôts qui l’entourait, son usage était presque entièrement réservé au transport de matériel militaire ainsi que de matière première pour le développement et la création de nouvelle arme, une denrée dont le fort était très friand. Ouvrant la portière, Alexander dut se faire à la dur réalité, il faisait froid, en tout cas, cela le réveillerait avant l’arrivé des prisonniers. Jetant un coup d’œil au alentours, il aperçu plusieurs camion garé non loin de l’entrée de la gare, de nombreux soldats attendaient eux aussi l’arrivé des alchimistes. Alexander se précipita à la suite de Colmer qui s’apprêtait à pénétrer dans la gare, celui ci laissa son supérieur rentrer avant lui, vu comment le Lieutenant Colonel se frottait frénétiquement les épaules, il compris tout de suite que ce temps de repos dans la voiture lui avait jeté un froid. Un sourire amusé au lèvres Colmer n’échappa à Alexander.

-Qu’est ce qui vous amuse Colmer ?

-Oh rien, je me demandais seulement comment vous faisiez pour supporter aussi bien le froid.

Soufflant dans ces main, Alexander rentra dans le hall de la petite gare pourtant envahie par des militaires qui attendait le train autours de tasse de café chaud. Se faufilant au milieu des soldat qui lui adressait leurs salutations, Alexander pris pour objectif d’aller conquérir une tasse bien chaude au comptoir aménagé au fond du bâtiment. Arrivé devant le comptoir, le contrôleur qui se servait de quoi se réchauffer remarqua le pauvre homme meurtrie par le froid et s’empressa de lui servir une tasse qu’il lui tendit avec un chaleureux sourire. C’était un homme de taille moyenne, il devait avoir entre cinquante et soixante ans, ces cheveux noir grisaillaient légèrement, une moustache elle même noir bien taillé et entre tenus surplombée des lèvres qui révélait la nature bienveillante et gentille de l’homme.

-Et bien Lieutenant Colonel, la chaleur du sud vous manque t’elle temps ?

S’emparant avidement de la tasse avec une avidité non feinte, juste après avoir retiré et jeté ses gants sur le comptoir, Alexander but une gorgé du liquide chaux qu’il sentait en lui descendre lentement. Il tourna les yeux vers l’extérieur.

-J’avoue que si il faisait un peu plus chaud, cela ne ma dérangerais pas, mais…

Le contrôleur émit un petit rire avant de finir lui-même la phrase d’Alexander.

-Mais vous ne pourriez admirer le manteau blanc du Briggs.

Alexander regarda l’homme, un sourire amusé aux lèvres.

-A ce que je vois, vous vous souvenez encore de notre discutions à mon arrivé ici.

-Comment oublier votre arrivé ici ! A peine le pied dehors que vous vous êtes mis à éternuer tellement fort que j’ai crus que vous alliez déclencher une avalanche.

Tout deux se mirent à rire, malgré le fait qu’il ne s’était croisé que deux ou trois fois, les deux hommes semblait très bien s’entendre, et cela n’échappa aux soldats qui les regardèrent. Colmer rejoignit son supérieur après s’être renseigné sur le dispositif mit en place pour le transfert vers Baschool. Lorsqu’il aperçu le contrôleur, il adressa un signe de main à l’homme qui le lui rendit avec un sourire. Colmer se pencha au dessus de l’épaule d’Alexander.

-Je viens d’apprendre que le Général Morgan se trouvait dans le train.

Le Lieutenant Colonel se retourna, totalement surpris par cette nouvelle, et une incompréhension totale de la situation se lisait parfaitement sur son visage.

-Mais que fait-il dedans ? Il n’est plus en charge du QG Sud ?

Colmer haussa les épaules, il n’en savait pas plus que lui sur les raison qui poussait celui qui commandait d’une main de fer les forces armée du Sud à venir se perdre dans les contre-fort enneigé de Briggs. Alexander dirigea son attention vers sa tasse de café, la fixant comme si il fixait l’étrange enchaînement des coïncidences et bizarrerie qui apparaissait peu à peu sous ses yeux. Il soupira avant de boire une nouvelle gorgé de son café, à ce moment là, un sifflement d’un train parvint à ses oreilles, lui annonçant ainsi la venus de trois choses, qu’il attendait avec impatience, les alchimiste qu’il devait escorter, le Général Morgan à qui il avait beaucoup de question à poser, mais surtout, ce qui le rendait nerveux, son demi-frère. Avalant d’un trait le contenu de sa tasse et remerciant le contrôleur, il partie en direction des quai pour recevoir les présents que Central offrait à Briggs. Le hall se vida très rapidement, les soldat prenait position pour le débarquement des prisonniers et leur acheminement dans les camions qui se garaient devant l’entrée de la gare. Le contrôleur transporta les tasses que ces hôtes avaient posé sur les plateau qui avait servit à les servire, le vieil homme préféra ne pas être présent tandis que les unité de Briggs acheminait les alchimiste vers les véhicules. Enfonçant son képi sur la tête, la visière cachant en partie ses yeux mais ne le gênant pas pourvoir arriver devant lui le train et son défilé de wagon, d’on à chacune des fenêtres on pouvait voir le visage blafard et sans vie des paria qui découvraient le lieux qui sera leur demeure, mais aussi leur tombe. Alexander ne connaissait que trop ces visages, il garda ses mains dans son dos, mais les serra fort l’une contre l’autre, l’expression de son visage restant impassible malgré le dégoût qu’il ressentait au plus profond de lui de devoir voir ces visage mort avant l’heure. Tout, oui, tout lui rappelait ces souvenirs qui lui avaient forcés à coupé court avec son passé, tout, même ce vent qui vint frapper le visage de Alexander, mitraillant son visage de cristaux, fermant les yeux pour les protéger, comme là bas, comme à se moment…

Une bourrade entre les deux omoplates le déstabilisa vers l’avant, manquant de le faire tomber, se tournant pour fixer celui qui était le commanditaire de cette attaque, Alexander ne put que rencontrer le visage souriant de son demi-frère. Tout deux étaient juché en haut d’une dune, observant le soleil couchant qui disparaissait dans l’infinité sablonneuse du désert élançant sur le sol un dégradé de colories rouge, orange et jaune ce mêlant au ombres que projetaient les dunes. Adam regarda amusé Alexander.

-Et bien, que me vos un tel regard ?

-J’ai failli me casser le figure en bas de la dune par ta faute !

Alexander se redressa avec un soupire lasse et fatigué, derrière lui des hommes et des femmes étaient déchargé de plusieurs camions encadré par des soldat, qui les guidaient vers l’entrée d’un camps aux murs ocre dont les sommets étaient tous recouvert de barbelés. Encadrant le portail d’entrée du camps, de tours de garde où des soldat, l’arme point surveillaient le transfert ainsi que l’horizon. Au quatre coin du camps, d’autre tours de vigie, plus grande permettant à ceux qui s’y trouvait de dominer le camps mais aussi les alentours. Après avoir admiré le soleil disparaître à l’horizon, le temps que leurs hommes décharges leurs chargements humains, Adam et Alexander rejoignirent le camps pour aller à la rencontre de celui qui en avait la charge. Accroché aux grillages, le regards vide, suppliant ou haineux, les détenus regardaient les deux officiers qui passaient devant eux qui se trouvaient de l’autre côté, libres de faire et d’aller où ils voulaient, mais surtout, libre de vivre, car ce qu’ils regardaient passer devant eux n’étaient que leur bourreaux qui les avaient condamnés et cela, sans procès, sans chance de pouvoir ce défendre, seulement parce qu’il était différent, eux, les Ishbalite, ces hommes, femmes et enfants au teint mat et aux yeux rouges, eux qui survivait dans la dur et douloureux désert avaient, par le simple ordre d’un homme, étaient condamnés à n’avoir plus de droit et de disparaître de la surface de ce monde qui durant de trop nombreuses année ces révélé être injuste avec ce peuple déjà à l’agonie. Alexander garda les yeux baissés, il n’osait regardait en face ceux qu’ils avaient conduit ici, il se sentait honteux, et si il l’avait put, il aurait détruit ces murs et ces chaînes qui retenaient ces âmes dans l’antichambre de la Mort, mais, lui même avait ces propre chaînes qui dont il ne pouvait ce débarrasser, qui l’étreignaient de tout son être, l’une d’elle était son demis-frère qui, marchant à coté de lui, semblait bien étranger au spectacle qui l’entourait, et même, il en affichait une mine amusé et heureuse, comme si la seul chose que tant de misère lui apportait était la fierté, il était fier du travaille qu’il avait accomplie et qu’il allait accomplire. Ce sourire, Alexander le détestait, ainsi que ceux qui le portait, pourtant, lorsqu’il s’affichait sur les lèvres de son frère, il ne le voyait pas, il se forçait à faire comme si celui ci n’existait pas, préférant regarder ailleurs. Lorsque les deux hommes pénétrèrent dans le bâtiment, le jeune officier haussa enfin lever les yeux, ils se dirigèrent tout les deux devant une porte qui s’ouvrit lorsqu’ils se furent immobilisés devant, au garde à vous, oui, cette porte, cette situation, c’était presque la même, elle se répétait à nouveau et la encore, Alexander se sentait mal à l’aise, pourtant, il ne montrait rien de tout cela, son képi sur sa tête, au garde à vous, mais il ferma les yeux, un coup de vent venait de passer par une fenêtre restait ouverte, emmenant avec elle des grain de sable qui giflèrent le visage de Alexander, l’obligeant à fermer les yeux au même moment que la porte s’ouvrait.

Le bruit des pas résonnaient sur le béton du quai de la petite gare qui voyait se déchargeait les wagon de ces prisonniers tandis qu’un vent froid les accueillait dans ce qui serait leur dernière demeure. Alexander rouvrit les yeux qu’il avait fermait pour ce protéger des mille aiguilles que le vent de Briggs portait avec lui et ne put que constater que la porte venait de s’ouvrire, tandis que ces souvenir l’avait à nouveau submergé au point d’en oublier qu’il n’était plus sous la chaleur du soleil du Sud, mais à la merci du vent du nord, mais une chose coïncidait entre ces relique d’un passé révolue et cette avenir trouble qui se profilait à se vue, c’était cet homme, qui venait d’apparaître dans l’encadrement de la porte du wagon, vêtu d’un uniforme bleu, un manteau sur les épaule dont le col était en fourrure allait de pair avec l’expression hautaine qu’arborait son visage, ses yeux noir telle deux gouffre sans fond se promenant sur l’assistance qui, au garde à vous créait une haie d’honneur jusqu’à Alexander et Colmer qui eux aussi le saluaient. Le Général Morgan était un homme imposant par sa taille que par sa carrure, un colosse qui dominait de hauteur comme d’arrogance ceux qui l’entourait, seul Colmer semblait pouvoir se mesurer à cette force de la nature qui avait acquis sa réputation au frontières sud d’Amestris après de nombreuse campagne mené contre Aerugo qui toute furent de franc succès et dont les nombreuse preuve parsemait son visage ainsi que son crane chauve. Lorsqu’il décida enfin à descendre du train, il laissa entre-apercevoir ce qui faisait la fierté de cette officier réputé pour valoir à lui seul un régiment, deux auto-mail conçu pour le combat, des machines de guerres dont l’un comme l’autre était gravé de sceau alchimique. Lorsque l’homme arriva en face du Lieutenant-Colonel qui semblait disparaître sous l’ombre de Morgan, celui ci lui rendit son salut et fixa l’officier dans les yeux.

-Heureux de vous revoir Lieutenant Colonel Van Grahn, à ce que je vois, vous vous êtes bien adapté au froid du nord.

-Oui, enfin, j’ai encore quelque difficulté les jours de grande tempête. On ne m’avait pas prévenus de votre présence dans le train Général, je n’ai donc que mon véhicule à vous proposer pour vous acheminer à Briggs.

-Je compte me rendre au camps de Baschool avec les prisonniers, et puis, je crains que le Major Général Zweig ait réellement envie de me voir à Briggs…

A ces mots, Alexander se souvient de la réaction du Major Général lorsque celui ci lui avait donné une lettre de recommandation écrite par le général Morgan. Ces deux officier étaient très ambitieux et l’un comme l’autre, ils ne supportaient pas la concurrence et lorsqu’ils venaient à ce croiser, l’atmosphère devenait électrique, un rien pouvant déclencher les hostilité. Morgan et Alicia sont des ennemis naturelle des parlementaires qui n’attendent qu’une erreur de leur part pour les mettrent sur la touche définitivement. Alexander soupçonnait que Central avait décidé de ce servir des alchimistes pour forcer les deux officiers à commettrent un erreur et ainsi à la fois ce débarrasser de ceux qui font la honte du pouvoir mais aussi ceux qui le menacent. Morgan enchaîna :

-Par contre je pense que votre proposition tombe à pique. J’ai ici avec moi une personne qui m’est cher, et je ne souhaiterais pas qu’elle m’accompagne dans un lieu aussi insalubre que Baschool. Mon ange, viens par ici, ne soit pas timide.

Le ton de la voix du général était devenus mielleux, le terrible Morgan venait de s’éclipser pour laisser place à une sorte de papa poule et cela à la plus grande surprise d’Alexander qui vu apparaître dans l’encadrement de la porte une petite fille de 12 ans emmitouflé dans un énorme manteau de fourrure brune. Les cheveux noir bouclés, le regard fixe, sans expression, ses main ganté serrant un ours en peluche noir, la jeune fille ressemblait une petite poupée que le général Morgan s’empressa de prendre par la main pour la présenter à Alexander, alors qu’un grand sourire qui passait plus pour un rictus malveillant illuminait son visage.

-Je vous présente mon sucre d’orge, la lumière de ma vie, mon petite ange… ma fille, Mina Vell Morgan.

Celle ci s’inclina respectueusement avant de se redresser pour poser son regard dans celui d’Alexander, elle le fixa droit dans les yeux et cela donna une étrange impression à Alexander, le regard de la fille du général était perçant, comme si elle cherchait à lire en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leka'Landaree
Lieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 804
Age : 26
Nom d'état ou Surnom : Leka, Alchimiste de Glace
Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Lun 3 Sep - 0:59

Du sang ouais
Voyons voir ça, attention je vais verrifier les fautes °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marverik Leek Mortis
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1849
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Doc / Twilight Skull
Date d'inscription : 07/07/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Lun 3 Sep - 1:04

[suite...]

C’était comme si ces deux yeux noir essayait d’engloutir le Lieutenant Colonel, ce qui troubla l’homme qui adressa un sourire hésitant à la jeune fille qui tourna le regard vers Colmer. Alexander tendit le bras pour présenter son Lieutenant.

-Voici le Lieutenant Colmer, il se chargera d’emmener votre fille à Briggs. Pendant ce temps nous nous rendrons à Baschool Général. Cela vous va ?

Morgan jaugea du regard Colmer, et alors qu’il s’apprêtait à décliner la proposition d’Alexander, Mina tira la manche de son père et d’une voix douce et cristalline elle lança tout en plaçant son ours en peluche entre elle et Colmer.

-Regarde papa, le monsieur ressemble à Timothy.

Si le général Morgan n’avait pas était présent Alexander se serait plié de rire, mais se retenant, il ne put qu’esquisser un sourire tant dis que Colmer, lui, avait une veine qui commencer à palpiter prés de sa tempe, le regard dirigé vers l’ours en peluche qu’il assassinait du regard imaginant à la place de celui ci la jeune Mina, il savait que si son regard s’était porté vers la jeune fille directement, Morgan aurait réagis en conséquence. Morgan éclata de rire et posa sa main sur la tête de sa fille.

-Oui, c’est vrais, il se ressemble…

Il fixa Alexander et Colmer.

-Bien, j’accepte, mais, si il lui arrive quoi que ce soit, vous aurez affaire à moi !

La menace était claire et précise, tous le monde savait qu’il ne valait mieux ne pas s’attirer les foudre du général, ce qui en faisait un homme redoutait à la fois par ses ennemis mais aussi par ses amis. Colmer fit un bref salut au général, puis tendit la main vers Mina.

-Viens ma petite, nous allons ensemble à un endroit très…

Colmer eu un petit silence, ce que toute personne aurait si il devait trouver un qualificatif rassurant pour désigner le fort.

-… bien protégé.

Il adressa un regard à Alexander en plus d’un haussement d’épaule. Morgan désigna du doigt une dizaine de valise entassé sur le quai.

-Ce sont les bagages de ma petite Mina.

Colmer regarda, dépité les valises , puis se tourna vers deux soldat derrière lui et leurs ordonna de les mettrent dans la voiture qu’ils allaient utiliser. Mina saisit la main que Colmer lui tendait et tout deux partir vers le hall de la gare suivit par les soldats qui portait chacun 5 valises. Morgan fixa Alexander.

-Bien, maintenant occupons nous de se transfert.

Les deux officiers se dirigèrent vers les camions où les alchimistes étaient embarqués. Les valises du général Morgan était chargé dans une voiture, lui et Alexander observait les prisonniers être placé dans les camions. Alexander faisait promenait son regard sur les visages des alchimistes, des visages brisés, douloureux, tristes, désespérés, suppliants, Alexander ne connaissait que trop bien ces visages, il en avaient tant de fois, mais à chaque fois, cela lui donnait la nausée, il ne supportait plus de voir l’expression de ceux qu’il conduisait à leurs tombes. Ses yeux s’écarquillèrent, ces poings se serrent, son expression ce durci, il venait de le voir, la seul personne souriante parmis ces centaine d’âmes en peine, l’homme qu’il haïssait le plus en ce monde, son demi-frère, Adam Zolpavish. Alexander se mit en marche vers l’homme, d’un pas décidé, il saisit l’homme par le col qui ne l’avait pas encore remarqué et lui envoya s’écraser dans le nez son poing, envoyant à terre totalement pris au dépourvu de la situation, son sourire ayant disparut pour une expression de haine qu’il dirigea vers son agresseur, avant d’à nouveau sourire, hilare de voir qui venait de le frapper, il fixa Alexander dans les yeux, aux lèvres, un sourire de dément tant dis qu’un filet sang coulait de son nez.

-Mais quelle surprise ! regardez qui nous avons là, Alexander Zolpavish…

-Van Grahn ! Nous n’avons plus aucun lien ensemble !

Alexander venait de hurler cela plein poumon tendit que deux soldats le retenait d’aller continuer à frapper Adam toujours allongé sur le sol froid. Le général Morgan se plaça derrière Alexander et fixa dans les yeux Adam avant de regarder le lieutenant colonel.

-Assez Lieutenant !

Alexander se calma, ramenant ses bras le long de son corps mais gardant les poings serrés pour contenir son envie d’à nouveau en coller une à l’homme. Adam se releva aidé par un soldat puis il fixa son demi-frère, essuyant d’un revers de manche le sang coulait.

-Pour moi, tu sera toujours mon petit frère stupide… celui qui m’envoie finir la fin de mes jours dans un trou sombre…

Alexander fixa droit dans les yeux l’homme devant lui, celui ci même qui ce tenait à coté de lui tendis que le général Morgan apparaissait dans l’encadrement de la porte de son bureau au camp il y a de cela deux ans, à la différence que cette fois ci, l’homme était encore son demi-frère. A ce moment là, Alexander n’aurait jamais imaginer vouloir la mort d’Adam et pourtant, tout commencer à ce moment précis, le général Morgan venait leur annoncer qu’ils allaient devoir remmener les ishbalites qu’ils avait conduit ainsi que tout ceux que le camp gardait captif, l’ordre d’exécution ordonnant l’extermination du peuple Ishbal avait était annulé. Cette nouvelle rendit heureux Alexander, bien que la tristesse d’avoir du participer à un ordre aussi horrible restait gravait en lui, parcontre pour Adam, l’annonce lui fit disparaître son sourire pour de la colère, mais il ne répliqua rien et tout deux quittèrent le général pour aller se reposer. Les nuits dans le désert était fraîche, pourtant, cela ne dérangeait pas Alexander qui, accoudait à la fenêtre de sa chambre, celui ci admirait le ciel étoilé ainsi que la lune qui dominait celui ci. Alexander repensa à l’annonce que le Général Morgan leurs avait fait à lui et son frère, mais aussi à la réaction de celui ci qui avait disparut après le repas. Le général Morgan avait quitté le camp pour retourner au QG Sud, laissant le camp sous les ordres de Adam, mais une fois que celui ci quittera à son tour les lieux, ceux ci seront laissé à l’abandon jusqu'à ce que leur terrible mur resservent à l’armée. Alexander soupira et s’affala sur la rampe, regardant en bas, il n’y avait pas personne, enfin, si, il aperçu quelqu’un, Adam, celui ci semblait lancer un ordre auquel répondu plusieurs soldat qui coururent vers les grilles. Ils ouvrirent les portes et ordonnèrent au ishbalites, tout en les menaçant de leur armes, de sortir, ce qu’ils firent promptement, ne sachant ce qui ce passait. Alexander regardait la scène, il ne comprenait pas ce qui ce passait, pourquoi Adam ordonnait-il au soldat de faire sortir les détenus ? Il ne resta pas plus longtemps à observer la se qui se passait sous ses pieds, il se dirigea vers la sortie, attrapant au passage sa veste et son arme de service. Une fois sortie du bâtiment, il intercepta un soldat en pleine course.

-Mais bon sang, que ce passe t’il ?

-Le colonel Zolpavish a ordonné que l’on rassemble tous les ishbalites.

-Mais pourquoi faire ?

Le soldat haussa les épaules et repartie en courant. Alexander se dirigea vers le lieux où il avait vu que l’on emmenait les prisonniers. Tout les prisonniers du camp avait étaient alignés à un mur, face à eux, deux ligne de soldats, le fusil le long du corps attendant les ordres, ceux d’Adam qui s’était positionné sur le coté, un sourire aux lèvres, il fixait les ishbalites dont les visages était déformé par la peur de ce que leur réservait le Colonel, mais en plus de la peur ce mêlait le désespoir, celui ci même qui vient après que l’on brise un rêve de liberté promis à ceci par le général Morgan lorsqu’il leur annonça que l’Amestris arrêtait le génocide dont les Ishbal était victimes. Alexander ne compris que trop rapidement ce qui ce passait et il se précipita au devant de son frère.

-Adam, c’est quoi ce bordel ?

Le colonel tourna son regard sur son demi-frère, toujours un sourire au lèvre il lui répondit d’une voix vibrante d’une joie non dissimulé.

-Mais je fini le travail mon cher frère.

-Finir le travail ?

Alexander regarda son frère, déboussolé, perdu, il ne comprenait pas de quoi il parlait, il dirigea son regard vers les ishbalites, puis vers les soldats et enfin sur son frère, à ce moment là son sang ne fit qu’un tour, il empoigna violemment le col d’Adam.

-Mais tu es cinglés ! C’est terminé ! tu n’as pas le droits de faire sa !

Adam rejeta Alexander en arrière et le toisa du regard.

-Commandant Zolpavish, essayeriez vous d’aller outre les décision de votre supérieur ?

-C’est toi qui va à l’encontre des ordres !

Alexander se tourna vers les soldats qui regardaient la scène sans comprendre ce qui se passait.

-arrêtez tout de suite et remmenez les dans leur baraquement !

Adam assena à son demi-frère un croché dans la figure.

-Tu essaye de prendre les ordres à ma place ? Soldat, emmenez le tout de suite et enfermez le dans une cellule !

Il se tourna vers les soldats, mais aucun ne bougea, tous le regardaient perplexe. La colère apparut sur le visage d’Adam.

-Vous foutez quoi ? je vous ai donné un ordre !

A ce moment il compris qu’il n’obtiendrait plus rien d’eux. Il foudroya du regard son frère avant de se tourner vers les Ishbals qui eux non plus ne semblait pas comprendre ce qui se passait. Il plongea la main dans le sac qu’il portait constamment en bandouillèrent et en sorti un gantelet qu’il mit puis il leva le bras en l’air.

-Dans ce cas !

Il frappa le sol de son poing, à ce moment là des éclaire bleuté jaillirent au niveau du poing d’impact et se diffusèrent dans le sol pour modeler celui ci, lui donnant la forme d’un canon qui braquait les prisonniers. Celui fit feu, et un violent explosion frappa les Ishbals qui ce mirent à paniquer. Alors que le colonel allait recommencer, celui ci reçu une balle dans l’épaule qui le jeta au sol, le tire venait de d’Alexander qui à présent regardait son frère recroquevillé sur lui même, tenant son épaule ensanglanté tout en hurlant de douleur tant dis que les soldats commencèrent à tirer dans la foule d’Ishbals qui se jetait sur eux paniqué par l’attaque de Adam. Alexander regarda la scène horrifié, les soldats ouvraient le feu sans sommation sur les ishbalites qui se jetaient sur eux s’emparant de leur armes et tirant sur d’autre soldat. Alexander regardait cette folie impuissant, puis, il tourna le regard vers son frère, il empoigna le poignet de celui ci et lui retira son gantelet, en profitant pour le séparer de son sac qui contenait le deuxième. Il mit le gantelet à sa main et frappa le sol créant la aussi dans une danse d’éclaire bleuté un nouveau canon mais à la différence de l’autre, il était tourné vers le mur d’enceinte et il tira. Une brèche s’ouvrit dans le mur, l’explosion faisant cesser un cour instant les combats, les prisonniers purent voir la chance que leur offraient Alexander. Alors que les soldats continuaient à tirer sur eux, les ishbalites fuyaient par la brèche et s’éloignait dans le désert qui leur offrait plus de chance de survit que si ils étaient restés dans le camp. Lorsque le dernier prisonniers se fut enfuit, un soldat vint au devant d’Alexander, celui ci se tourna vers lui et pointa du doigt Adam, toujours recroquevillé au sol.

-Je prend le commandement ! Emmenez moi ça à l’infirmerie, le colonel est relevé de ces fonction pour être passé outre un ordre de l’Etat-Major et gardez un œil sur lui, si il tente quoi que ce soit, abattez le !

-Et pour les prisonniers ?

-Il n’y a plus de prisonniers ici, laissait les, après tout, cela nous évitera de devoir ratissez tout le désert, et on a des corps à remmener à leur famille… Disons que nous avons remplie notre mission plutôt que prévu… rassemblez les corps, enterrez les ishbalites en mettant leur noms sur leur tombes, pour les notre, enveloppez les corps et entreposez les dans les baraquement, nous les reprendrons demain avant de partir…

Alexander fit demi tour, il voulait aller se reposer, il était à bout de nerf. Il préviendrait le QG demain, en attendant, il comptait bien dormir dans son lit tant dis que les soldats allaient s’occuper des morts et garder Adam qui était emmené dans l’infirmerie sous escorte de cinq soldats qui ne ménageaient pas le responsable d’une telle tuerie. Le lendemain, Alexander quittaient le camp avec toute la garnison, regardant une dernière fois ces mur ocres couvert par le sang de temps de personne. Il ferma les yeux et s’endormie pour remplacer la chaleur pour le froid, le sable pour la neige, à présent il se trouvait dans le nord, sur une route de montagne, convoyant non pas des ishbalites, mais des alchimistes dont son demi-frère. Et à coté de lui, le général Morgan lui racontait une des ses innombrable bataille dans le torride désert du Sud alors qu’autour d’eux, les montagnes du Nord exposaient leurs froides beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marverik Leek Mortis
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1849
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Doc / Twilight Skull
Date d'inscription : 07/07/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Lun 3 Sep - 1:06

Et oui, 2 postes pour un même chap ^^

Pour les fautes, y en a, mais la version cleané devrait pas tarder ^^

sinon bonne lecture joyeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leka'Landaree
Lieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 804
Age : 26
Nom d'état ou Surnom : Leka, Alchimiste de Glace
Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Lun 3 Sep - 1:23

Beau récit, j'ais bien aimé joyeux
Et pour les fautes, ça passe sans problème. Il y a des fautes, mais elle ne gâchent pas la lisibilité, donc tout est bon °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : Tsu'- Sushi ~ Shinda
Date d'inscription : 10/03/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Terroriste en fuite ~ Tueur à gage professionnelle

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Mer 5 Sep - 11:04

WHaaa ^_^ ^_^ ^_^ trop trop trop trop trop trop trop trop bien ^_^ ^_^ ^_^

ouais ouais ouais Allez marverik allezz ouais ouais ouais

*regarde la fanfic une 2eme fois*

KYAAAAAA DU SANG *_* °_° ^_^ ^_^ ^_^

*boum tombe dans les pommes*

mon rêve c'est un petit peu réaliser ouais

ouais ouais ouais Allez marv' continue CONTINUE LET'S GO ouais ouais ouais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/forum.htm
Marverik Leek Mortis
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1849
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Doc / Twilight Skull
Date d'inscription : 07/07/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Ven 7 Sep - 19:41

Tu veus vraiment qu'il n'y ai que des massacre sanglant toi... franchement dos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : Tsu'- Sushi ~ Shinda
Date d'inscription : 10/03/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Terroriste en fuite ~ Tueur à gage professionnelle

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Sam 8 Sep - 11:12

dos Qui moi ?????? °_° °_° °_°

comment peux-tu penser sa de moi ? ouin
Je suis pacifique depuis que j'ai compris que les maths c'est amusant , destressant et reposant joyeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/forum.htm
Marverik Leek Mortis
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1849
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Doc / Twilight Skull
Date d'inscription : 07/07/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Sam 8 Sep - 11:38

Tsuki a écrit:
Je suis pacifique depuis que j'ai compris que les maths c'est amusant , destressant et reposant joyeux

Totalement daccord avec toi joyeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : Tsu'- Sushi ~ Shinda
Date d'inscription : 10/03/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Terroriste en fuite ~ Tueur à gage professionnelle

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Sam 8 Sep - 20:50

whaaaiii vive les maths ouais ouais ouais


°_° .........*cours se cacher derrière Leka*

Papa ton avatar me fait peur °_° on dirait un psychopathe qui sort d'un asile pour fou °_°

*se cache très bien derrière leka tellement sa fait peur*

sinon le design la taille, l'incrustation des textes est superbe victoire

c'est juste que sa me fait peur °_°

*repars se cacher*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/forum.htm
Marverik Leek Mortis
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1849
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Doc / Twilight Skull
Date d'inscription : 07/07/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Sam 8 Sep - 21:03

mais c'est fait pour mon enfant °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leka'Landaree
Lieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 804
Age : 26
Nom d'état ou Surnom : Leka, Alchimiste de Glace
Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Sam 8 Sep - 21:13

Euh, c'est vrai que tu fais peur, même si c'est magnifique, c'es euh ... glauque ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marverik Leek Mortis
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1849
Age : 28
Nom d'état ou Surnom : Doc / Twilight Skull
Date d'inscription : 07/07/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier:

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Sam 8 Sep - 21:37

commença glauque bouh!
C'est Kingdom Hearts, cela ne peut etre glauque bouh!

Sauf lorsque c'est mickey qui apparait hahahahah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Dim 9 Sep - 2:04

Axel et Zexion POWAAAAA
*sort*
*revient en courant vite fait*
Sephiroth, Ansem, Xemnas, Riku, Roxas, et Sora POWAAAAA
*resors*
*reviens*
Dingo, mickey, et mon Namour de Donald... AUX CHIOTTES
Revenir en haut Aller en bas
Tsuki
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1650
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : Tsu'- Sushi ~ Shinda
Date d'inscription : 10/03/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Terroriste en fuite ~ Tueur à gage professionnelle

MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   Dim 9 Sep - 11:30

kyaaaaaaaaa

*cours se recacher derrière Leka*

Leka le grand bizarre qui fait peur c'est réellement mon papa ?!

*s'avance vers marverik et l'assome.*

Ah oui effectivement c'est bien mon papa ! sa sonne toujours aussi creux ! hahahahah hahahahah hahahahah hahahahah hahahahah hahahahah hahahahah hahahahah

*part en courant *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yume-notsubasa.forumsactifs.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ombre des glaces   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ombre des glaces
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» La Galerie Des Glaces
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Shambala :: Hors jeu :: Créations, fanfictions et costplay :: Ecrits-
Sauter vers: