AccueilAccueil  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué

Aller en bas 
AuteurMessage
Silver Ragnell
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 24
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier: Aucun

MessageSujet: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Dim 7 Sep - 20:59

Silver Ragnell, Homonculus pouvant créé et contrôler une énergie psychokinésique (PK), était assis comfortablement dans sa baquette. Ses cheveux blonds étaient légèrement ébouriffés. Ses yeux rouges perçaient l'infini. Il regarda à l'extérieur de la fenêtre: un champs qui s'étendait à perte de vue, le ciel azuré, aucun nuage. Soudain, le train s'arrêta brusquement et un crissement se fit entendrre. Plusieurs paroles et cris rententaient de d'autres wagons. La cause du stop se fit justifier lorsque un brigant entra dans le train, une mitraillette à la main. Il était chauve et très musclé. Son mal-rasage était noir et il avait de gros sourcis. Il était très grand. Il portait seulement une camisole et un pantalons de tissu, ce qui était assez courant.

"Je vous ordone d'arrêter toute activité que vous faisiez! Les mains en l'air! tout le monde sans exception!"

Silver fit se que le brigant lui avait ordonné à tout le monde de faire. Il fit en sorte que son symbole d'Ouroboros était bien visible.

"Heh toi le gamin au tatouage!", fit le brigant, "Viens ici que je le l'examine!!"

Toujours les main en l'air, Silver avança près de l'homme. Il pris la main de Silver rapidement et l'examina très minussieusement.

"C'est quoi ça?", fit l'homme.

"C'est un tatouage... Très... Spécial..."

Tout en serrant lui serrant le poignait¸, l'homme fit un regard du style "allez, viens que je te tue car ton tatouage est laid!".

"Allez, explique!"
Tout le monde dans le train était terrifié. Des gens pleuraient, surtout des enfants.

"En fait, se tatouage me permet de faire ceci..."

Les mains du garçon de 10 ans commencèrent à briller. L'homme, par réflexe, lâcha lui lâcha les mains et ragarda ce que l'Homonculus devant lui faisait. Soudain, un éclair jaune et blanc traversa le corps du brigant. Il tomba viollament sur le sol et commença a crier au désespoir. L'éclair, toujours connecté au "personnage" devant lui, faisait terriblement souffrir ses organes vitals.

"AAAARRGGGH!!! Arrête petite vermine!!!"

Toujours sa mitraillet en main, l'homme commença à tirer sur Silver. Toutes les balles le traversèrent comme si elle était efficaces, mais ce n'était pas le cas: les blessures causé par la mitraillette se refèrmèrent automatiquement.

"Qu'est-ce que tu est?! Une espèce de monstre???"

Non, seulement un homonculus pouvant créer de l'énergie prsychokinétique!

Un énorme sourrir se dessina sur les lèvres du petit garçon.

"Maintenant, comment faire pour attaquer les gens ici? Tu es pris ici...!

Quand l'homme fut tué, Silver décida d'aller s'asseoir calmement dans sa banquette, Tout le monde le regardait : Ils avaient tous peur de lui.

*J'ai franchement hâte que le trajet finnisse!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Lun 8 Sep - 10:23

Assise un peu plus oin, Soraya Ludlow avait observé avec attention la scène. Le gamin était un homonculus. Ca, ça ne la suprenait pas. En revanche les gens autour avaient peur.
" On devrait le faire partir d'ici, si ça se trouve il va s'en prendre à nous !" fit une femme bourgeoise.
D'autres passagers approuvèrent. Ils jetaient des regards maintenant colériques à l'enfant.

Soraya se leva et s'appuya sur le siège devant elle, poignets croisés.
" Dites donc ! Je vous signale que ce petit vient de vous sauver la vie. Si ça se trouve ce gars là vous aurez plombé après avoir pris vos objets de valeurs. La moindre des choses c'est de lui dire merci, et si vous voulez qu'il reste calme, cessez donc de marmonner contre lui !" lança-t-elle.

" Mais c'est un homonculus ! Il n'est même pas humain !" dit un homme.
" Et alors ? Vous pensez qu'il l'a choisi ? Vous croyez que ça fait de lui un monstre, alors que des gens bien humains font dix fois pire que ce qu'il a fait ? De toute manière, si vous n'êtes pas contents, alors partez. Mais ne venez pas pleurer s'il y a d'autres voleurs dans le train. Parce que ce type là n'est sûrement pas tout seul." rétorqua Soraya.

A la mention de ce détail, les passagers parurent se calmer. Si effectivement l'homme au sol n'était pas seul, l'enfant constituait donc leur seule défense.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daikiroshi Ibata
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 29
Date d'inscription : 19/11/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Lun 8 Sep - 14:39

Daiki était tranquillement installé sur la banquette d'un wagon à moitié plein, il était assis en face d'une vieille femme qui devait bien peser le poid d'une voiture, depuis le début du trajet en direction de central city celle-ci ne faisait que manger des petits gateaux et boire du thé. Lorsequ'elle se versa une sixieme tasse et entama son dix-huitième gateaux, des bruit sourd retentir, Daiki n'avait jamais vraiment entendu ce bruit mais il savait... des coups de feu. Toute les personnes se trouvant dans le wagon s'affolèrent, crièerent, se retournèrent, s'allongèrent.Le bruit venait du wagon juste à coté...
Qui serait assez fou pour allez voir ce qui se passait à coté? Pas Daiki ça c'est sur.
Un silence incroyablement lourd s'installa, c'était comme si les oiseaux à l'éxtérieur s'était arrété de chanter, comme si le vent avait arrété de soufller.Seul le bruit des coups de feu résonnait encore dans la tête des passagers.
Un homme plutôt grand, se leva au boût de quelque secondes qui était paru comme des jours. Il déclara d'une voie qui ne paraissait pas tout a fait sur d'elle:

"Faut qu'on aille voir c'qui s'passe là bas, chui militaire."

Après quelques secondes d'hésitation il ajoutat:

"J'me propose mais j'aurais besoin de quelqu'un en renfort"

Les regards des passagers balayèrent la salle et presque tous s'arreterent sur Daiki, c'était pas ça veine, le wagon était remplit de personnes agés, de femmes et d'enfants.
Il se leva du mieux qu'il put, il avait les genoux qui jouaient des castagnettes:

"B... bon o...ok"

Il rejoignit le militaire devant la porte qui donnait sur l'autre wagon.
Il l'ouvrit et ils se retrouverent seul entre les deux wagons.

"Bon petit... j'ouvre la porte, si tu voit quelqu'un qui a une arme tu lui saute dessus et tu essaye de lui arraché son arme."

C'était un plan qui lui paraissait plutôt rustique et légèrement dénuée de sens, pourquoi ce serait lui qui n'a aucune notion en combat qui devait désarmé le terroriste, et s'ils étaient plusieurs? Mais si un militaire lui disait que c'était la chose à faire c'était surement qu'il avait un plan...
Une question courait dans la tête de Daiki:

"Vous avez quel grade?"

"Euh...cuisinier dans la caserne"

Le cuisto ouvrit la porte d'un coup sec et Daiki totalement désorienté se rua à l'interieur comme lui avait indiqué le cuisto, s'était la seul chose à faire.
Il se retrouva au milieu de pas mal de monde qui le fixèrent.Pas d'homme armé ou teroriste en vu. Un homme gisait au sol. Daiki n'eu pas le temps de voir de qui il s'agissait, un masse informe lui tomba dessus et il s'écroula. C'était le cuisto qui avait trébucher en entrant dans le wagon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Ragnell
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 24
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier: Aucun

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Mer 10 Sep - 4:08

Tout les passagers avaient peur, étaient craintifs. Ils l'observirent tous le jeune garçon qui avait tuer le malfaisant. Il baissa sa main. Il fut surpris quand une des passagère était de son côté. Il fut touché par la réaction de la jeune adolescente envers lui. Il tourna la tête pour la regarder et il vit la femme la plus belle qu'il n'est jamais vu. Ses mains cessèrent de briller.

"Pourquoi es-tu de mon côté?", lui dit Silver.

En attendent les paroles de l'adolescente, il pouvait entendre les murmures des gens qui le regardait, tous méfiants. Certains sortirent leur armes, au cas où. Un des passager avait une mécagrèfe.

*Cette mécagrèfe pourrait être un fusil. Je dois absolument rester sur mes gardes, malgré le fait que je suis immortel.*

Tout le monde pouvait sentir la tention dans l'air. D'autres coups de fusils retentirent dans d'autres wagons. Des cris de morts se faisait entendre, tout comme les balles qui traversait l'acier qui formait le mur. Tout les passagers avait maintenant peur d'être tué par quiconque qui rentrait dans le wagon.

"Une humaine sans défense ne m'aurait jamais défendu de cette façon. Je sens que tu as quelque chose à démontrer à tout le monde ici. Est-ce vrai?"

*Si cette personne désire mourrir, elle a frappée à la bonne porte! J'ai peut-être l'air petit mais je suis plus intellgient que j'en ai l'air!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Mer 10 Sep - 10:58

Soraya tourna la tête vers le jeune. Il pouvait alors voir ses yeux violets fendus, tout comme les siens. La réponse était évidente : elle était une homonculus.
" Je ne reste pas sans réagir devant l'injustice." dit-elle simplement.

Soraya avança ensuite vers le fonds du wagon, de là où provenaient les cris. Elle ouvrit grand la porte. Les bandits furent surpris l'espace d'un instant. Ce fut suffisant pour que l'homonculus du métal entre en action.
D'un geste des bras, les armes furent ôtées des mains des hommes.

Les crosses frappèrent ensuite les nuques, assommant ces malhonnêtes. Tout à coup, un cri de rage retentit. Un dernier bonhomme fonçait sur Soraya, poignard en main. L'homonculus évita les coups avec souplesse, exécutant des sauts arrière.
Enfin, Soraya riposta : passant sous le bras de l'homme, elle le frappa à l'abdomen. Le type s'écroula, inerte. Les coups qu'elle avait porté étaient très spéciaux. Le bandit à terre était conscient, mais ne pouvait plus bouger.

L'homonculus revint auprès des types assomés, de l'autre côté. Soraya modifia les armes, qu'elle transforma en cordes métalliques. Ils furent ainsi solidement attachés.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daikiroshi Ibata
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 29
Date d'inscription : 19/11/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Mer 10 Sep - 13:19

Daiki fût incroyablement surpris que son irruption dans le wagon ne surprit pas les passagers plus que ça, ils étaient apparement bien trop occupé pour ça. En effet, un petit garçon était debout à coté du corps de l'homme. Ce garçon était si jeune, ce ne pouvait pas être lui qui avait tué ce terroriste, à moins que...
Une jeune femme plutôt jolie était entrain de se battre seul contre plusieurs bandits, elle ne s'en sortirai jamais seul.
Un homme tomba au sol, puis un second et enfin le dernier, elle avait reussi et assez facilement même.
Daiki poussa le cuisinier qui était toujours avachi sur son dos, il était impressionné, comment une femme aussi jeune et aussi jolie pouvait mettre au sol trois adversaires de ce gabarit. L'idée d'en afronté un seul même sans armes faisait déjà tremblé Daiki.
Il regardait Soraya de haut en bas, un regard tout autant admiratif que craintif en pensant à ce quel pourrait lui faire si elle le voulait.
Lorsequ'elle transforma les armes des brigands en corde métalliques, un éclat brilla dans les yeux de Daiki. Etait ce de l'alchimie?Surement ce disait Daiki.
Il remarqua que les yeux de la jeune fille n'était pas tout a fait "normaux", la pupille avait une couleur viollette pas vraiment naturelle, et surtout une forme fendu comme les yeux d'un chat.
Le petit garçon avait les mêmes il devait être de la meme famille.
Daiki avança d'un pas chancelant jusqu'a Soraya et tout en la fixant il ouvrit la bouche.

"........"

Mais aucun son ne sortit, il était là devant une femme aussi agile qu'un chat et aussi puisante qu'un lion, et ne savait que dire, il avait pourtant des centaines de questions qui le tracassait : comment avait elle fait pour vaincre ces trois hommes? était ce de l'alchimie qu'elle avait utilisé?d'où lui venait ces yeux étranges?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Mer 10 Sep - 14:28

Soraya plaça tous les hommes dans un coin du wagon où se trouvaient Silver et Daïki. Elle revenait vers le jeune homonculus, quand un homme lui barra la route. Il semblait vouloir lui parler, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Soraya cligna des yeux.
" Oui ?"

Il avait dû la voir se servir de son pouvoir. Un tas de questions se bousculaient certainement dans son esprit. Cependant, Soraya n'était pas sûre qu'il veuille réellement savoir. Sans compter qu'avec tous ces yeux braqués sur elle, ce n'était pas l'endroit idéal pour disserter sur sa nature.

Les passagers la regardaient d'un air stupéfaits. L'homonculus savait quel genre de questions ils se posaient. Comment une jeune fille dans son genre avait-elle réussi à mater tous ces hommes ? Certes on voyait que son corps était finement musclé, mais tout de même.
" Bon, le spectacle est terminé !" lança Soraya, qui n'aimait pas être ainsi observée.

Elle reporta ensuite son regard améthyste sur le jeune homme en face d'elle.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Ragnell
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 24
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier: Aucun

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Jeu 11 Sep - 4:10

Silver avait vu l'agile combat contre les 3 autres brigands. Ses yeux étaients comme les siens: violet et fendu, tel un chat. Un homonculus. Tous cela s'expliquait maintenant dans son esprit: elle avait contrôlé et modifié la structure le métal, ce qui d'habitude est manipulable par alchimie. Mais, elle l'avait manipulé sans cercle de transmutation et même si elle avait la capacitée de le faire sans cercle, elle devait absolument tapper ses mains ensemble, ce qu'elle n'avait pas fait. Une seule possibilitée s'offrait à lui: elle était une homonculus contrrôlant le métal. Un peu après, un autre homme était apparu et la jeune fille semblait le regarder. Silver, voulant aller remercier la jeune fille quii l'avait défendu, s'approcha d'elle à petit pas (vu la taille de ses jambes, pour son âge) et lentement. S'il serait partir sans dire au moins "merci" et "aurevoir", cela aurait été très malpolie de sa part.

"Euhm... avant de partir, je voulais te remercier de m'avoir défendu.

*Si j'aurais été moins gentil, j'aurais bien pu lui dire "Me défendre était inutile de ta pars mais merci quand même!"*

Même si le nouveau regardait la jeune femme depuis quelques minutes et que justement, elle posa le siens sur son visage, Silver avait l'impression de parler aux murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Jeu 11 Sep - 10:19

Soraya posa un regard doux sur l'enfant.
" Mais je t'en prie voyons. Maintenant le voyage devrait se finir tranquillement. Il reste encore un bon bout de chemin jusqu'à la capitale." dit-elle.

Soraya darda un regard sur les hommes, qui reprenaient lentement conscience. Pour éviter de les entendre vociférer, elle jugea préférable de les baîllonner avec son élément. Elle eut droit à un regard incendiaire du premier à qui elle coupa la parole.

L'homonculus n'en tint absolument pas compte, et c'est tout juste si elle paraissait l'avoir remarqué. Les passagers, qui voyaient que le danger était bel et bien écarté, se calmèrent à leur tour et s'assirent.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daikiroshi Ibata
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 29
Date d'inscription : 19/11/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Sam 13 Sep - 11:49

Daiki s'assit sur un siege et regarda par la fenetre, le train n'avait pas ralentit malgrès l'attaque, et il continuait de rouler en direction de Central. Daki sortit une montre en argent de sa poche, le trajet ne devrait plus être long, le temps eut parru beaucoup plus rapide lors du "hold up".
Daiki avait laisser de coté tout ce qui s'était passer plutot et ne penser plus qu'à une chose, la musique, il l'entendait dans chaque chose, chaque respiration des passagers, chaque grincement du train, chaque courant d'air passant sur son visage.
Il ferma les yeux et paraissait presque dormir, les oreilles tendus vers chaque son. Soudain il se leva, son estomac ne l'aver pas reclamer comme sa depuis longtemps, mais quand il se rendit compte que la ville était visible par la fenetre il se rassit.Il préférait attendre quelque minutes pour pouvoir manger dans le restaurant de son choix.
Il remarqua le cuisinier qui l'avait entrainé dans ce wagon à l'autre de l'autre coté de la "salle". Daiki n'avait aucune envie d'aller le voir, un idiot irresponsable qui aurait bien put le tuer... heureusement que la jeune femme était là.
Justement il l'a remarqua, elle était debout, pas loin de lui, il lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Ragnell
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 24
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier: Aucun

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Mar 16 Sep - 2:55

Silver, touché par les paroles de la femme, il la regarda d'un air gêné. Maintenant, dehors, ont pouvais voir la ville de Central: si majestueuse qu'elle soit, il allait la visiter en tout points.

"Bon... euhm... je vais aller me rasseoir tranquillement dans ma banquette..."

C'est ce qu'il fit, justement. Ouvrant la fenêtre pour sortir sa tête, il aimait la sensation que le vent sur son visage lui offrait. Silver observait minutieusement tout ce qu'il regardait. Il voyait plein de gens, plein de bâtiments, plein de boutiques ou justement, plein de choses se vendaient. Il décida que dès qu'il sortira du train, qu'il allait visiter les boutiques. Ayant pris toutes les économies de ses parents avant de partir, il était maintenant, en quelque sorte, riche.

*Tout cette argent, je dois l'économiser, sinon, je ne sais pas comment je pourrais m'en refaire!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Mar 16 Sep - 10:38

Bien, tout le monde s'était rassis, l'esprit tranquille à présent. Daiki adressa un sourire à Soraya, qu'elle lui rendit; l'homonculus du métal replia ses jambes sur la banquette, les étendit un peu, puis s'appuya contre la fenêtre. Les voleurs reprenaient un à un leur esprit, mais ligotés qu'ils étaient avec du métal ils n'avaient aucune chance de se libérer.

Miss Ludlow avait également prit la précaution de les baîllonner, toujours avec le même élément. A part des gémissement étouffés, les bandits ne pouvaient rien dire d'autre. Bref, plus rien à craindre de ce côté-là. Les passagers étaient venus récupérer leurs objets dérobés.

L'arrivée n'était plus très loin. Soraya avait hâte de revoir son fils adoptif et Lucifer, qui se trouvait à central en visite chez quelques amis. Tout à coup, la porte du wagon s'ouvrit révélant un contrôleur. Les yeux ronds, il regardait les hommes ligotés.
" Q ... qu'est-ce qu'il s'est passé ici ?" demanda-t-il.

" C'est ce qu'on appelle un contretemps. Ces messieurs sont des voleurs, moi et d'autres passagers nous en sommes occupés. Vous pouvez donc travailler en paix." répondit tranquillement Soraya.
Les armes déposés à côté des intéressés suffisaient à prouver ses dires. Un peu stressé, le contrôleur commença à vérifier les tickets.

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daikiroshi Ibata
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 29
Date d'inscription : 19/11/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Sam 20 Sep - 23:16

Daiki révait, encore et toujours, de la musique, quand un controlleur se tourna vers lui:

"Ticket siouplait"

Daiki prit quelque secondes a se rendre compte que quelqu"un lui parlait, puis soudain se retourna vers le controlleur, il sortit tranquillement mais surement un ticket de la poche de son jean, et le tendit vers le controlleur.

"Merci"

Le controlleur se dirigea vers d'autres passagers ne paraissant pas ce soucier de la ville qui se raprochée de plus en plus.
Les souvenirs commencait a germer dans l'esprit de Daiki et meme s'ils n'avait aucun souvenir de sa mere genetique, il pensait à sa famille, à son père, et à sa mère, qu'il avait quitté quelque mois plus tot.
Il revenait à la ville qui l'avait vu grandir, la ville dans laquel il avait tout appris, de l'alchimie à la musique en passant par toute son éducation, cette meme ville dans laquel il avait tant joué.
Ces quelques mois à la campagne l'avait completement changé, il était plus automne et plus résponsable, et était près a commencer sa vrai vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Ragnell
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 24
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier: Aucun

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Ven 26 Sep - 2:35

Maintenant qu'une personne ramassait les ticket des gens passait, Silver cessa de regarder dehors et se tourna vers le monsieur: Celui-ci le remercia. Retournant son regard vers la ville, il repenca à ce qu'il venait de se produire. L'aventure qu'il venait tout juste de vivre, il allait s'en rappeler pendant longtemps.

Pendant un instant, il songea à sa nouvelle vie: Combien de temps allait-il vivre? Allait-il se faire des amis? Pourquoi l'énergie qu'il créé ressemble tellement à celle de l'alchimie? Bon, peut-être qu'il n'aura jamais les réponses de ces questions. Pour le moment, tout ce qu'il voulait faire, c'est de sortir du train et aller se trouver un logement où vivre, pour passer comme un enfant normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Ludlow
Colonel
Colonel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2989
Age : 33
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de Personnage
Genre: Homonculus
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Ven 26 Sep - 18:06

Le contrôleur termina sa tournée. Le voyage touchait à sa fin à présent. Une demi-heure après le passage du fonctionnaire, le train entama un ralentissement. Cinq minutes plus tard, il s'immobilisait sur le quai déjà bondé de Central.

Soraya se leva, et attrapa sa valise dans le filet à bagages. Une fois sur le quai, elle informa un agent des bonhommes qui se trouvaient dedans. Il alla voir, puis appela des collègues. En tout, ils furent bien quatre pour sortir les bandits et l'homme mort. Un des agents appela la police.
Ll'homonculus du métal avait observé le débarquement. Toutefois, elle préféra s'en aller avant l'arrivée de la police.

( Quitte le topic )

_________________

Soraya Ludlow.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daikiroshi Ibata
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 29
Date d'inscription : 19/11/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier:

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Sam 27 Sep - 14:17

Après l'arrêt total du train Daiki sorti sur le quai accompagné de son bagage et se fondit dans la masse, il appercu Soraya a plusieurs mètres de lui qui prenait les mesures à prendre pour les bandits.
Daiki prit la direction de la sortit de la gare ne sachant pas encore exactement ou aller...quoique il avait sa petite idée.
Il suivit le "troupeau" des passagers qui affluaient d'autres trains et se retrouvit à l'exterieur, le soleil martelait le dos des pietons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Ragnell
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 24
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier: Aucun

MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   Lun 29 Sep - 0:52

Silver, ayant vu un collègue du "ramasseur de ticket" appeller la police, devant sortir du train le plus vite possible. Étant un Homonculus, il n'avait besoin de rien traîner avec lui. Il vit aussi la jeune femme sortir rapidement, tout comme Silly était en train de faire. Il se dépêcha de sortir, se mêlant facilement à la foule, vu sa petite taille. Une fois sortit du train, il n'avait aucun endroit à aller. Peut-être qu'aller dans un parc ou quelque chose du genre serait bien pour une première viste de Central City. D'habitude, les parcs sont des endroits assez calmes pour s'y promener paisiblement.

(D'après moi, ça serait une bonne idée de fermer le topic pour le déplacer dans "Trains arrivés".)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué   

Revenir en haut Aller en bas
 
Principe d'équivalence: tuer pour ensuite être tué
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FINI] Tuer pour vivre, vivre pour tuer
» 01.01/27.C.Sénégal – J’vais p’t-être tuer pour elle.
» "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» Du renfort pour tuer le Démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Shambala :: Avant de commencer :: Le train vers central city :: Trains Arrivés-
Sauter vers: