AccueilAccueil  FAQFAQ  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voyage en train.

Aller en bas 
AuteurMessage
Althias Edern
Soldat
Soldat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : l'Assassin Maudit
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier:

MessageSujet: Voyage en train.   Jeu 13 Déc - 20:20

La gare était noire de monde, les gens parlaient, marchaient, un bruit incessant, mais qu’il appréciait plutôt. Lui, en vêtement noirs, vêtu de sa bure, refermée, de façon à cacher ses deux dagues et ses vêtements de cuir, il avançait lentement au milieu de la foule, passant inaperçu au milieu de tous ses gens. Il avançait donc, se dirigeant jusqu’au comptoir pour prendre son billet, avant d’aller vers le train. Il arriva au comptoir, ou était assis un homme âgé, environ la soixantaine, en uniforme, prêt à donner les billets de train.

-« Bien le bonjour jeune homme, un billet pour Central City ? » (Vieil homme)

-« Oui, j’ai réservé au nom d’Althias Edern. » (Althias)

L’homme se tourna vers une table où plusieurs tas de papier étaient présents, rangés apparemment par ordre alphabétique. Il s’approcha d’un des tas et fouilla avant d’en sortir une feuille, de laquelle il arracha un bout de papier. Il prit ensuite un billet et le tendit à Althias, qui le prit.

-« Voilà mon garçon, tout est en ordre, bon voyage ! » (Vieil homme)

-« Mmh…merci, bonne fin de journée. » (Althias)

Althias était pensif, et le fait de ne pas mettre sa capuche, qu’il portait habituellement, le gênait un peu, c’était comme s’il avait été nu devant tout le monde, cette capuche était une sorte de vêtement nécessaire pour lui, mais il préférait ne pas la mettre afin de ne pas éveiller les soupçons.

Les bruits incessants de la gare ne s’arrêtaient toujours pas, mais il n’y prêta pas grande attention, il regarda son billet rapidement, et repéra le quai où il devait se rendre. Son pas resta toujours lent, mais pas lourd pour autant, ni las, c’était une lenteur presque forcée, comme s’il faisait exprès d’aller à cette allure pour une raison quelconque. Il arriva finalement à destination, ou presque, il n’était encore que devant le quai. Il suivit la file de gens, et il finit par trouver un endroit par où il pourrait rentrer dans le train. Il se sentait un peu comprimé dans cette bête de fer, il avait l’impression que l’espace autour de lui était trop étroit, il étouffait presque. Il avança lentement, jusqu’à trouver une place assez isolée du bruit, qui commençait sérieusement à l’agacer.

Il s’assit sur une banquette, et laissa ses pensées divaguer. Il repensait à son passé, ce qu’il avait fait, ce qu’il aurait pu, ou même aurait du faire. Il ne regrettait rien, mais il se demandait tout de même comment serait les choses s’il avait fait d’autres choix, il aurait voulu savoir, mais il ne le pouvait, personne ne pouvait à vrai dire, ce qui avait été fait l’était, et rien ne pouvait permettre de remonter dans le temps, bien qu’il n’en eut pas spécialement l’envie. Il pensa à diverses choses, mais l’idée d’avoir, à la place de son actuel avant bras, un automail, auquel il pourrait intégré une lame comme celle de son système l’intéressait, bien qu’il devrait s’il s’y décidait se débarrasser de son bras de chair pour en avoir un de métal. Certes c’était un bras de perdu, mais celui qu’il retrouverait en échange, il serait plus résistant, et le système de combat qu’il pourrait développer serait tout aussi intéressant s’il pouvait intégrer des armes. Il avait quelques connaissances en mécanique, bien qu’il ne s’y soit pas spécialement intéressé, il préférait les systèmes comme sa lame, mais il pourrait certainement faire en sorte d’intégrer une lame, et puis il n’aurait qu’à demander de l’aide si le besoin s’en faisait ressentir. Cela dit, pour l’instant, mieux valait garder en tête que l’argent ne coulait pas à flot et qu’il fallait qu’il travaille un peu, afin de pouvoir encore augmenter ses « économies ». Cette idée d’automail, même s’il tentait de s’en débarrasser, laissait quelques traces, comme l’envie de retourner voir un peu d’alchimie, et plusieurs choses qu’il n’avait pas approfondies par le passé. Il se demandait s’il devait retourner se plonger dans les bouquins, juste quelques temps, ne serait-ce que pour approfondir ses connaissances plutôt basiques, cela commençait sérieusement à lui trottait dans la tête, et ça l’énervait un peu tout de même. Ainsi donc, il décida de penser à autre chose, et regarda hors du train, afin de passer le temps à examiner le comportement des autres personnes.


Dernière édition par le Mar 18 Déc - 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
howard Asakura
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2285
Age : 26
Nom d'état ou Surnom : L' Alchimiste au Sang Bleu
Date d'inscription : 06/07/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier: alchimiste national (chien a la botte de l'armée )

MessageSujet: Re: Voyage en train.   Mar 18 Déc - 13:25

Howard arriva comme d'habitude en courant , il avait encore trainé sur son lieu de mission en bavardant avec des anciens amis , Flocon la louve blanche courait a ses coté , les deux amis s'arreterent devant le comptoir et L'alchimiste sortit une petite montre au armatures d'argent et la montra au viel homme du gichet , l'homme lui sourit , il le connaissait bien a force de prendre ce train , il lui serra la main ,nota les frais pour l'armée et lui dit de venir le voir plus souvent , n'ayant pas vraiment le temps de discuter avec lui Howard le salua promptement et courut vers le train ou l'on pouvait deja voir la fumée noiatre sortir de la locomotive avant , Flocon bondit par une porte suivit de pres par le jeune homme , celui ci soupira de soulagement , pour une fois il n'avait pas raté le depart de ce tas de feraille , il s'epouseta avec desinvolture puis se lanca a la recherche d'un compartiment qui n'etait pas bondé de monde , il fit le premier puis le deuxieme puis enfin le troisieme ou il apercut un petit compartiment occupé par une seule personne , il ouvrit la porte , lassa la louve passait devant lui et sui s'installa sur la banquette face a l'homme puis se fut au tour de l'alchimiste d'etat de prendre place mais avant cela il se posta face a cette personne tendit sa main metallique caché par un gant noir et dit en souriant :

" je me presente je m'apelle Howard Asakura ^^ "

etant donné qu'il allait passé le voyage ensemble autant faire connaissance cela rendrait aussi le trajet moins long pensa Howard , il regarda un court instant par la fenetre ou se mouvait une foule plus qu'oppresante puis se rapelle d'une chose :

" j'allais oublié ^^ la louve là sur la banquette c'est Flocon !"

il adressa un regard a Flocon qui se presenta en lancant un petit jappement de joie , l'alchimiste souria puis s'assit a coté du jeune homme , il se mis a l'aise sur la banquette puis leva la tete vers le plafond pour se perdre dans ses pensées ,une choses qui lui arrivait frequement c'est denriers temps mais il ne savait pas vraiment pourquoi , il ferma les yeux , se detendit ....detendre ,cela ne lui etait pas arrivé depuis un bon bout de temps , il eu un bref sourire , pares tout il s'etait engager il devait en assumer les consequences que sa lui plaise ou non ...
le train s'ebranla et commenca a bouger lentement , on entendit des pas dans le couloirs , une ombre s'arreta devant la porte puis l'ouvrit , c'etait le controleur ,il etait jeune , dans la force de l'age quoi ,il sourit au deux occupant du compartiment puis leur demanda :


" ticket s'il vous plaits ^^"

Howard se leva chercha dans sa poche puis tendit deux ticket , un pour lui et l'autre pour la louve qui dormait deja dans un sommeil profond que seul l'odeur de la viande reveillerait , apres avoir presentait ses tickets l'alchimiste se rassit attendant la reaction du deuxieme occupant ...

[ ce n'est pas aussi bien que toi desolé ^^" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kudansacademy.forumotion.com/index.htm
Althias Edern
Soldat
Soldat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : l'Assassin Maudit
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier:

MessageSujet: Re: Voyage en train.   Mar 18 Déc - 15:37

[HRP : Je trouve ton post de qualité, et je ne juge pas sur la quantité fournit, il suffit que la personne ait envie de faire du rp et parle de façon à être comprise un minimum.^^ Et puis du coup j’ai vu que j’avais oublié de mettre le texte en italique. :)]

Il était perdu dans ses pensées, et il regardait les gens passer devant sa fenêtre, sans se demander juste qui ils étaient et ce qu’il faisait, mais se demandant s’il devrait un jour les tuer ou non. En fait, il se demandait même si il ne serait pas bien, au chaud, chez les militaires. Cela lui permettrait d’exercer son art sans enfreindre les lois, car c’est bien un art qu’il utilise. Sa discrétion, ses techniques de combat, et sa façon de tuer, tout. On dit que la peinture est un art, et bien dans ce cas, son art à lui était l’assassinat. Ainsi perdu dans ces pensées, il ne vit qu’avec un retard l’homme qui venait de rentrer dans le compartiment . L’homme se tenait face à lui, ni trop gros ni trop mince, assez banal pour tout dire. Lorsqu’il tendit sa main, Althias sembla reconnaître un bruit assez familier, mais il décida de ne pas en parler, du moins pas si subitement.

" je me presente je m'apelle Howard Asakura ^^ " (Howard)

Althias tendit à son tour sa main et serra celle de l’homme, alors que celui-ci détournait son regard vers la foule, avant de revenir dans la conversation.

" j'allais oublié ^^ la louve là sur la banquette c'est Flocon ! » (Howard)

Althias regarda derrière le jeune homme et vit la louve positionnée sur la banquette. En tant qu’assassin il faisait toujours attention à son environnement et lors de son entrée, il ne s’était pas senti en danger, il comprenait à présent pourquoi.

« Althias Edern. »(Althias)

Le dénommé Howard s’assit à côté d’Althias, et commença à regarder le plafond lentement, avant de fermer les yeux. Althias ne porta plus son attention sur lui, et il resta quelques minutes à regarder dehors avant de sentir le train qui commençai à bouger. Ce fut à ce moment là qu’il entendit des pas dans le couloir. Un ombre se dessina sur la porte, puis celle-ci s’ouvrit, laissant apparaître un homme brun, plutôt jeune, qui sourit aux deux occupants.

« Tickets s’il-vous-plaît ! ^^ »(Contrôleur)

Howard se leva lentement, puis il chercha dans sa poche quelques instants avant d’en sortir deux tickets qu’il tendit au contrôleur. Althias se leva une fois qu’Howard eu finit, et il sortit de sa manche [au sens propre du terme] un ticket, qu’il tendit au contrôleur.

« Merci, bon voyage jeunes gens ! » (Contrôleur)

Il prit le ticket d’Althias et repartit du compartiment, prenant soin de refermer la porte derrière lui.
Althias, quand à lui, s’assit à nouveau, afin de penser à autre chose. Il aurait bien aimer en apprendre plus sur la mécanique, il aurait sûrement pu se faire lui-même un automail, car bien que ses connaissances dépassent de loin la normale, ses système étaient simples, comparés à un automail, du moins, c’est ce qu’il pensait. Il verrait bien, et puis si il était alchimiste il aurait pu récupérer un vieil automail qu’il aurait réparé, mais il ne pouvait pas être mécano assassin et alchimiste, si ? Ainsi donc, il décida d’engager la conversation avec cet Howard qui allait lui tenir compagnie durant le trajet du train.

« Excusez-moi, Howard, j’aimerais vous parler.
J’aimerais tout d’abord vous dire que j’ai remarqué de part le bruit qu’il produit, bien que faible, votre bras métallique. Ensuite, j’aimerais savoir si vous saviez où je pourrais me procurer des livres sur la mécaniques afin de créer un automail, car j’aimerais en posséder un. Et, ensuite, êtes vous un alchimiste d’état ? » (Althias)


Il voulait faire court, et ne pas perdre de temps, il avait parfaitement réussi, il avait débité tout ça d’un coup, presque sans s’arrêter. Il était aussi intéressé par le fait qu’il soit ou non un alchimiste d’état, car cela pourrait faire, d’après le peu d’information qu’il avait sur son futur travail, un ennemi potentiel.
Howard lui semblait assez sympathique, aussi préférait-il savoir s’il risquait de devoir le tuer plus tard ou non, il agirait en conséquence, car il préférait ne pas trop lu parler s’il y avait un risque, bien que de le connaître, et voire même être ami avec lui, pouvait s’avérer bénéfique pour les informations qu’il pourrait éventuellement lu soutirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
howard Asakura
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2285
Age : 26
Nom d'état ou Surnom : L' Alchimiste au Sang Bleu
Date d'inscription : 06/07/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier: alchimiste national (chien a la botte de l'armée )

MessageSujet: Re: Voyage en train.   Mer 19 Déc - 15:57

[ meri du compliment et je trouve que tu ecrit super bien toi aussi , je t'avoue que cela faisait longtemps que je ne m'etait pas autant laché sur mes post ^^]

Howard avaitr gardé le silence pendant un long moment , un tres long moment , perdu dans ses pensées il etait dans son monde alui , un endroit que nul ne pouvait profané , il refléhissait a grande vitesse , cette homme a coté de lui ...c n'etait pas un homme normal , apres de longue années le jeune homme avait acquis une certaine expérience en la matiere et la personne qui se tenait a coté de lui n'etait pas comme les autres gens du train ,Flocon sentit son ami se perdre peu a peu dans les obscurités de son esprit ,qui lui joué souvent des tours , notemment en baissant sa garde ,chose qui pouvait couter la vie dans la plupart des cas ,la louve jappa bryament et lui mordit le mollet pour le faire revenir ur terre , l'alchimiste haussa les sourcils , regarda Flocon qui lui lancait un regard noir ,puis le june homme sourit , que serait -t-il devenu sans elle ., surement pas grand chose pensa t il de nombreuses fois il devait la vie a cette magnifique Louve et il se dit que si elle etait menacé il ne ferait pas attention au utre ni a son propre corps il detruirait avec haine la menace , apres tout qdans son pays ce genre de danger etait ourant et il avait apris a y faire face sans la moindre hésitation , ce petit reflexe etait parfois utile ...et parfois non.Howard jeta un coup d'oeil a Floon :

*merci *
* y'a pas de quoi ^^*

Howard contempla alors l'autre ocupant du compartiment , il le testa , pas physisquement bien sur , non il le testa par rapport a son regard , on en aprennais beaucoup sur les gens rien qu'en observant le regard , le comportement , Athias , lui, etait une personne que Howard eu d'abord du mal a cerné , mais en l'observant plus attendtivement , il compris , il etait en quelque sorte comme lui mais d'une autre part completement différent , deux faces , l'alchimiste d'etat fut tirait de se reflexions par la voie du jeune homme le questionnant , celui ci lui fait remarquer que d'apres le bruit de son bras droit il avait un auto mails , Howard sourit , et en plusde sa pensa t il il est percpiquace , puis Athias lui demanda si il savait ou il pouurais se procurait des livres concernant la fabriqaution de ces potheses de metal , pour conclure il le questionna pour savoir si il etait un alchimsite d'etat , apres quoi Athias n'ajouta rien , cette personne allez droit au but sans faire de détour ,et il avait l'air de reflechir lui aussi ,Howard ojita dans sa tete un moment de facon a bien repondre sans pour autant paraitre trop naif ,il regarda l'autre occupant du compartiment et dit avec desinolture :

" il est vrai que j'ai un auto mail au bras droit ,tu est futé mais tu na pas remarquer que mon bras gauche aussi est fait de metal ."

l'alchimiste se leva et remonta ses manches devoilant deux bras gris et brillant , deux parfait auto mails construit par alchimie ,les epaules etaient elles aussi de feraille et elles etaient renforcer par deux couhes de mtitant en plus , tout le reste etait parfaitement symtrique , on pouvait aussi constaté que sur chaque paumes des mains se trouvait deux cercles alchimiques , mais l'alchimie d'Amestrie , une alchimie différente ,et leur partiularité et qu'il etait non seulemnt gravé dans le metal mais il etaient en plus tracé avec une couleur ecarlate ...enfin l'alchimiste reprit :

" pour vos livres la seule bibliotheque de Central city n'est reservé qu'au alchimiste d'etat et seulement aux alchimsite d'etat , ne tenter pas de vous y infiltrer c'est perdu d'avance croyez moi .enfin vous dire que je suis oui ou non alchimiste d'etat ne change pas ma personne ...cependant puisque vous voulez le savoir autant le dire ar segenre de chose ne passe pas vraiment inaperu alors en effet je suis alhimiste d'etat ,l'alhimiste Lunaiore plus precisement ....mais je ne sait pas qui vous etes vous ...."

il contempla Athias avec des yeux ou une petite flamme brillait , de l'excitation , cela faisait longtemeps qu'il n'avait pas ressenti ce sentiment , il sentait que cette personne etit importante , que se soit en tant qu'ami ou ennemi il jouerait un role dans sa vie , il en etait sur et certain , ne restait plus qu'a attendre le bon moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kudansacademy.forumotion.com/index.htm
Althias Edern
Soldat
Soldat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : l'Assassin Maudit
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier:

MessageSujet: Re: Voyage en train.   Mer 19 Déc - 17:24

Howard lui avait répondu de façon précise, bien qu’il eût semblé avoir réfléchi quelque peu, ces renseignement quand au livre et à la bibliothèque était intéressants. Ainsi, Althias se demande s’il devait d’abord chercher d’autres moyens de se renseigner sur les automails, ou bien s’il devait directement s’infiltrer dans la bibliothèque. Bien qu’il fût tenté de le faire, il n’avait pas envie d’avoir des problèmes dès son arrivée, mais peut-être pourrait-il demander à son contact, bien que le moment de la rencontre lui fût encore inconnu. Ainsi, il n’écouta plus que d’une oreille son interlocuteur, mais retenu tout de même qu’il était alchimiste d’état. Le seul détail le chiffonnant réellement était de ne pas avoir remarqué le second bras mécanique. Certes, Howard n’avait rien fait qui aurait pu le montrer, mais il lui déplaisait de ne pas l’avoir remarqué.

Il regarda à nouveau par la fenêtre, afin de réfléchir tout en regardant le paysage, chose qu’il appréciait plutôt. L’automail était quelque chose de compliquer, il avait déjà lu quelques allusions à son sujet dans un livre. Il fallait tout d’abord greffer un appareil au bon endroit, qui récupèrerait les nerfs, et qui amplifiait le signal électrique qu’ils émettaient, afin de le transmettre dans un bras mécanique qui serait « emboîté » sur la greffe. Il pouvait à la limite construire quelques débuts, dont l’amplificateur de signal et certainement tout ce qui concernait les articulations artificielle ou les formes de muscles mécaniques. Mais pour ce qui était des différents moteurs et circuits électriques, ainsi que leur fonctionnement, il ne savait que quelques détails insignifiants. C’était compliqué, et cela lui plaisait, cela le rendait même presque heureux d’avoir en projet un objet si compliqué a réaliser. Il réfléchit ensuite à ce qu’il ferait une fois en ville, car il lui faudrait bien aller quelque part. Il pensait demander à son compagnon temporaire, mais il faut interrompu par une silhouette devant la porte, une silhouette plutôt petite et avec un chapeau melon, il devait aller le voir.

Il se leva sans un regard pour son compagnon et il vit la silhouette partir. Il ouvrit la porte et vit un homme en manteau marron et au chapeau melon de même couleur, petit, et toujours inchangé, encore de dos qui plus est. Il referma la porte du compartiment, et il se couvrit la tête avec sa capuche noire, cachant à présent son visage. L’homme avança le long du couloir et sortit du wagon, laissant la porte ouverte et tournant sur sa gauche. Althias se mit à marcher, d’un pas rapide et déterminé, et avança à son tour dans le couloir. Il finit par arriver à la porte et sortit du wagon, le vent était moins présent avec le wagon le cachant, mais il n’allait pas tarder à en prendre plein la figure. Il ferma la porte, et regarda à sa gauche. La vue était belle, le train était entouré de verdure, avec des arbres par endroit, le soleil illuminant le paysage, rayonnant dans un ciel bleu et magnifique. Cependant, il ne s’attarda que peu sur le paysage et vit une échelle qu’il prit presque sur le champs. Il monta puis arriva sur le toit du train, un endroit où il n’avait jamais aimé s’aventurer, il en avait toujours garder un mauvais souvenir, mais le temps n’était pas à la réflexion sur le passé ou même sur le fait d’être sur le toit d’un train. L’homme était là, toujours de dos, et attendait à présent la venue d’Althias. Ce dernier s’avança lentement, jusqu’à se situer au milieu du wagon, l’homme au chapeau melon étant à l’autre bout.

-« Bien, le problème du logement est réglé, j’aimerais pour l’instant que tu reste simplement dans Amestris, fait ce que bon te semble, ton logement a été acheté et te sera toujours ouvert, je te contacterais pour te dire quoi faire quand j’estimerais le moment bien choisi. » ( ???)

L’homme fouilla dans la poche de sa veste marron, et en sortit un bout de papier qu’il lança à Althias. Malgré le vent et la vitesse avec laquelle le bout de papier se déplaçait, Althias mit à profit les réflexes qu’il avait acquis avec son métier pour le l’attraper.

-« Je te conseille de connaître des alchimistes d’état, cela pourrait éventuellement t’aider, mais n’oublis pas qu’il peuvent devenir tes ennemis si nous te confions certainement mission. » ( ???)

-« Je n’oublierais pas, n’ayez crainte…mais j’aimerais avoir plus de considération qu’une simple arme, je ne sais rien de vous et pourtant je vous obéis, certes c’est pour l’argent, mais je peux me débrouiller sans vous, ne l’oubliez pas. » (Althias)

-« Peut-être, mais seuls nous connaissons tes capacités, même toi ne sais rien, alors si tu veux savoir, continues de nous servir sans broncher. » ( ???)

Bien que tout cela ne lui plaise pas, Althias fut forcer de s’avouer qu’il ne se connaissait pas. Ces parents avaient toujours dit qu’un jour, il saurait. Cependant, encore à présent, jamais il n’avait compris leurs paroles, il ne savait pas qu’il y avait une question, alors comment pouvait-il savoir la réponse. Seule cette organisation disait savoir des choses. Enfin, organisation était une hypothèse, il n’avait jamais vu que cet homme, et sûrement ne verrait-il jamais que lui. L’homme était parti pendant qu’il regardait le papier indiquant une adresse, Althias décida donc de retourner dans son compartiment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
howard Asakura
Colonel
Colonel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2285
Age : 26
Nom d'état ou Surnom : L' Alchimiste au Sang Bleu
Date d'inscription : 06/07/2006

Feuille de Personnage
Genre: Alchimiste
Métier: alchimiste national (chien a la botte de l'armée )

MessageSujet: Re: Voyage en train.   Sam 12 Jan - 18:56

Howard ne fit aucun mouvement quand son compagnon partit précipitament , il n'avait pas montrere un seul signe pouvant trahir ce qu'il pensait au fin fond de son ame , quand Athias partit le jeune alchimiste lanca un regard a flocon ,celle ci comprit aussitot et suivit discretement l'homme a la capuche et au chapeau melon , pendant ce temps Howard resta dans le compartiment préparant quelque chose pour se venger d'une ertaine maniere devant la réaction de son compagnon a vouloir tout lui cachait ,car l'alchimiste lunaire , bien qu'un peu distrait n'en etait pas moins des plus redoutable et il constata de suite que son interlocuteur de l'écoutait pas vraiment hormis quelques détails , Flocon suivit l'homme et vit et attendit toute la conversation , immediatement la louve blanche les transmis a son ami

*ce qui ce trame et louche .*
* oui tu a raison Flocon ...mais ne t'inquiete pas .*

la louve apparut a ce moment dans le ompartiment desert là et vint se coucher sur la banquette pour faire la sieste , c'est apres quelques secondes qu'apparut a son tour Athias , quand il passa la porte et entra tout fut rapide et regler tres rapidement , une couche de glace lui bloqua les jambes , mais juste le temps de quelque minutes ,le compartiment etait gelé et le jeune alchimiste sauta a terre du plafond ou il avait attendu Athias , il était différent , ses yeux aui avait etait vert etait devenu d'une blancheur trop eclatante pour que l'on puisse la regardait en face , le jeune alchimiste s'aprocha du prisonnier temporaire et ses yeux s'illuminerent encore plus violement , Howard tenait dans sa main droite une sorte de kunaï fait de glace, le jeune homme le fit trournoyer rapidement et l'avanca vers la gorge de son interlocuteur , howard savait tres bien que meme si il avait voulu l'attaquer son adversaire l'aurait facilement esquivé car il cachait bien son jeu , L'alchimiste d'etat se contenta donc de lancait son arme a quelque centimetre de la tete du prisonnier , la lame s'enfonca dans le bois du compartiment et par on ne sait quel moyen traversa la paroi , brisa la vitre et se perdit dans les paysage defilant , qui devenait d'ailleur de plus en plus facile a voir car le trai perdait de la vitesse , l'alchimiste regarda Athias et lui murmura :

" ne me sous estime pas ..."

c'est a ce moment la que sachant la delivrance proche pour Athias , Howard sortit lentement et dans un dernier eclat blanc de ses pupilles , le compartiment repris peu a peu son aspect chaleureux ,l'alchimiste disparu dans la foule avec la louve laissant le compagon derriere eux sachant qu'il les retrouveraient tres bientot et meme plutot qu'il ne le pensait tous les trois ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kudansacademy.forumotion.com/index.htm
Althias Edern
Soldat
Soldat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 25
Nom d'état ou Surnom : l'Assassin Maudit
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de Personnage
Genre: Civil
Métier:

MessageSujet: Re: Voyage en train.   Dim 13 Jan - 0:02

Il en fut ébloui, tellement cette blancheur était éclatante. Son compagnon devait avoir vu ce qu’il s’était passé, ou peut-être la louve ? Non, il chassa rapidement cette idée, l’alchimiste devait l’avoir suivit, et il devait l’avoir écouté en utilisant l’alchimie, peut-être avait-il utilisé le wagon d’une quelconque manière, en tout as il avait l’air de savoir. Il fut donc figé dans la glace, sans possibilité de bouger, là, à attendre calmement dans cette pièce à présent froide et blanche. L’alchimiste lui lança quelque chose qu’il ne s’intéressa pas à identifier, mais apparemment quelque chose de dangereux, car cela traversa la cloison en bois, et tout le reste, avant de se perdre dans le paysage. Il n’avait cependant pas bouger, car il savait qu’en bon alchimiste d’état, son interlocuteur ne pouvait se permettre de tuer quelqu’un comme ça, juste parce qu’il a parlé à quelqu’un de douteux. Cependant, il semblait qu’entre le bon alchimiste d’état et celui ayant du mal à obéir, celui-ci n’appartenait pas réellement à un des groupes, car même s’il l’avait juste averti, son arme n’était pas passée très loin.

"Ne me sous estime pas ..." (Howard)

Ce furent ses seules paroles, et il partit alors, lentement, suivit de près par la louve. Peu à peu, le compartiment reprit son aspect normal, tandis qu’Howard se perdait dans la foule.

Finalement, il put à nouveau bouger, la glace n’étant plus présente, et il décida donc de partir. Il espérait revoir cet alchimiste, il était plutôt intéressant, surtout pour ses yeux, ils avaient étrangement pris une couleur blanche. Il partit donc à son tour, repensant aux évènements, et gardant précieusement son bout de papier. Il sortit du train, et vit alors la gare de la ville, grande, mais trop de monde était présent à son goût.

Cependant, ses pensées était assez confuse, car il ne savait pas trop quoi penser de la situation, quelqu’un savait pour sa rencontre, un alchimiste national qui plus est, il pouvait donc être considéré comme une menace, et peut-être n’était-il même plus en sécurité. Mais le doute subsistait, il ne savait pas si Howard avait l’intention de parler de cette rencontre ou non, et il ne savait pas non plus si l’homme était au courant.
Il fit lentement sortir sa lame cachée, sans la laisser pour autant apparaître, se contentant de la faire sortir puis rentrer bon nombre de fois. C’était un toc lorsqu’il réfléchissait, une chose qui lui prenait assez souvent. Bien sûr, il devait faire attention à ne pas laisser apparaître sa lame, sinon il deviendrait…légèrement suspect, à se trimballer comme ça avec une lame, mais cela lui importait assez peu, risques ou pas, il avait cette habitude et était loin de la perdre.

Ainsi, il s’enfonçait dans la foule lentement, se dirigeant vers un avenir toujours flou, mais vers quelque chose tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage en train.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage en train.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Shambala :: Avant de commencer :: Le train vers central city-
Sauter vers: